Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 10:50

772.jpg8 mai 1996, le Paris-SG remporte à Bruxelles la Coupe des vainqueurs de Coupes face au Rapid de Vienne, face aux autrichiens du Rapid de Vienne. A cette époque, le PSG comptait dans ses rangs des joueurs comme Raï, Djorkaeff ou autre Lama…

8 mai 2010 : le journal le Parisien annonce les mesures possibles que le club du PSG souhaite mettre en place l’année prochaine afin d ‘éradiquer le problème de la violence autour du Parc des Princes…

Cette date historique est censée commémorer la fin de la guerre 39-45, mais pour tous les abonnés du PSG, cette date risque de faire office de déclaration de « guerre » (toutes proportions gardées) entre eux et la direction de leur club favori…

Retour sur d’opinion sur ces mesures, qui en quelques jours ont mobilisé l’ensemble des fans parisiens sur la toile…même si rien n’est encore officiel…

 

La principale mesure consisterait tout bonnement à supprimer les 13 000 abonnements qui composent les tribunes Auteuil, G et Boulogne. Il faut savoir que le PSG compte environ chaque année entre 22 et 23 000 abonnés, je vous laisse faire les comptes, on serait à plus de la moitié des abonnement supprimés…

Cette mesure est jugée unanimement comme inacceptable par les supporters du PSG. En effet, comment faire autrement pour stigmatiser l’ensemble pour une simple minorité ? Car il faut pas se le cacher, et pourtant, tout le monde semblait d’accord il y a peu, pour dire que les problèmes des tribunes parisiennes n’était le fait qu’une d’une minorité, chiffrée à moins d’un millier…Comment pour 1/13 des abonnés, le club peut-il punir l’ensemble de ses fidèles ?

Par conséquent, en supprimant tous ces abonnements des tribunes populaires, quelles solutions de remplacement ?

Des places en vente libre entre 20 et 30 euros l’unité pour des tribunes censées être populaire ? C’est tout bonnement, faire un tri sélectif en fonction de la classe sociale…En gros, dehors les pauvres, bienvenue les riches…Quand on sait, que dans un abonnement, la place unitaire d’un match en Virage est de l’ordre de 8 euros. En triplant ce prix, vous êtes surs de virer la majorité du public, par contre, vous n’êtes pas surs d’en récupérer autant d’une autre CSP…Car il faut pas se leurrer, on l’à déjà évoqué ici, mais augmenter le prix des places comme soit disant en Angleterre, n’est clairement pas une solution, tant la passion anglo-saxonne pour le football est immense, alors qu’en France, le porte feuille prime sur tout…La France n’est pas un pays de football, augmenter les prix des places est à coup sûr une erreur !

 

D’après le parisien toujours, le PSG souhaite créer des espaces familles. A croire, qu’en bas des virages, avant de rentrer dans le stade, c‘est marquer interdit aux enfants de moins de 16 ans, et interdit aux parents de plus de 40…Il est vrai, que les supporters parisiens, sont tous des jeunes écervelés, qui menacent femmes et enfants, avant de les manger…Sérieusement, si, il est vrai, les « familles » ne sont pas majoritaires en tribunes, elles ne sont pas non plus inexistantes…Quand on sait pertinemment que les gênes du supporter de football se transmettent de générations en générations, et que la plupart sont venus au stade avec leurs pères ou leurs frères…Donc oui aux tarifs préférentiels pour les familles, mais ne croyez pas que les enfants sont actuellement interdits de Virages…


Ensuite, on parle de débaptiser le nom des deux Virages, par symbole on imagine. L’intérêt ? Inutile…Qu’est ce qui empêchera les personnes présentes de chanter à la gloire de leur tribune ? Dire Kop Of Boulogne ou Virage Auteuil, sera répréhensible d’interdictions de stades ? Restons sérieux s’il vous plaît ! Dans le cœur de tout supporter parisien, ces tribunes font partie de l’histoire du Paris Saint Germain, et continueront de l’être…

Une autre mesure, dans la lignée des précédentes, le fichage de chaque spectateur, avec présentation de carte d’identité, et tout ce qui va avec. Là, on touche une nouvelle fois le doigt sur un point sensible au niveau juridique, au libre déplacement de la personne, au fichage illégale. Enfin bon, on avait eu l’interdiction d’arborer une plaque d’immatriculation francilienne les jours de matchs du PSG à l’extérieur, on peut se permettre de ficher tout les spectateurs, gentils ou méchants, on n’est visiblement plus à un amalgame près…

 

Et pour finir, la reprise de l’organisation des déplacements par le PSG, sûrement la mesure qui semble inévitable, et la plus logique (encore faut il voir les conditions). Mais au niveau des coûts, de l’organisation, des moyens, combien de temps cela va durer ? Pourquoi aussi pénaliser les supporters du PSG en dehors de l’île de France ? Cette mesure peut être bonne, à condition qu’elle se fasse de façon logique. Malheureusement, on peut craindre le pire, vu le cadre dans lequel elle s’inscrit.

 

Il y en aura sûrement d’autres encore, et nous en saurons certainement plus dans les prochaines semaines, mais cette annonce a fait office d’un coup de poignard pour tous les abonnés du PSG. Depuis samedi matin, les forums sont submergés, les avis tous unanimes, les sentiments de tristesse, de dégoût, de colère, d’incompréhension ressortent le plus souvent. Le PSG à travers un communiqué, n’a pas réellement démenti, mais simplement dit : « le contenu dudit article soit autant erroné qu'incomplet : il ne reflète pas l'état d'esprit dans lequel le PSG veut agir pour permettre à ses supporters de cohabiter paisiblement ».

Cela n’a pas rassuré les supporters parisiens, qui restent sceptiques envers la direction de leur club. Il faut dire, que cela s’ajoute au projet de rachat par Colony Capital (actionnaire du PSG) du Parc des Princes, laissant planer des doutes quand à leur intérêt principal dans cette affaire…

Néanmoins, il ne faut pas croire que les supporters parisiens veulent faire pattes blanches. Ils savent très bien, que ce qu’il s’est passé a été au-delà des limites, qu’un homme est mort, et qu’il faut faire quelque chose. Sur ce point, nombreux sont ceux, qui attristés, veulent retrouver un Parc avec des couleurs Rouge et Bleu, et des chants à la gloire du PSG, et qui veulent en finir de cette guerre interne nauséabonde.

Mais en dictant de telles mesures, le club oublierait, que ses supporters sont conscients de la situation, et qu’en pénalisant l’ensemble, en stigmatisant les innocents, le risque de perdre des fidèles est grand.

Car il faut être réaliste, les Virages et leurs abonnés font partie intégrante de l’histoire du club, que le Parc des Princes sans eux, ne serait plus jamais le même.


En effet, les conséquences de telles mesures, certes éradiqueront tous problèmes sur le long terme, mais à quel prix ? Un Parc des Princes à 15 000 personnes de moyennes sur l’année ? Un Parc des Princes amorphe, sans vie, sans chants, sans ferveur ? Voilà le prix à payer ?

 

Le club oublie certainement, que depuis 1998 et les épopées glorieuses en Coupe d’Europe, le PSG n’est plus un club, qui sportivement déchaîne les passions. Il y a bien évidemment ces titres, qui sauvent le club de saison en saison, mais sur la régularité, sur la stabilité, ce club est il enclin à faire rêver ? Définitivement non ! Depuis 1998, il y a une chose majeure, qui fait venir les joueurs au PSG, en dehors de la ville de Paris et de ses boites de nuits, c’est à coup sûr le Parc des Princes. Théâtre par le passé, de soirées historiques, où résonnent encore les vrombissements des chants ! Il ne suffit pour cela que de voir, ce que disent les joueurs en signant au PSG, « jouer au Parc des Princes est quelque chose de fabuleux », ou bien encore, les adversaires les veilles de matchs « Jouer au Parc est magnifique ». Malgré les résultats catastrophiques du club, il y a bien un vecteur qui est resté stable, qui a continué malgré vents et tempêtes à subsister, c’est évidemment le Parc des Princes et ses supporters. Il y a 3 ou 4 ans à peine, ce stade et ses habitants étaient récompensés par France Football de la plus belle architecture, et de la meilleure ambiance, et ce, par les premiers acteurs de la Ligue 1, les joueurs ! Il y a deux ans, quand le club jouait le maintien, dans les dernières journées, si les joueurs se sont donnés (trop tardivement), n’est ce pas, parce que le Parc et les tribunes visiteurs étaient remplis et donner de la voie comme jamais, pour voir leur club préféré survivre ?

Il suffit de demander aux acteurs majeurs de l’histoire sportive du PSG, de Raï, en passant par Ronaldinho pour finir par Pauleta, qui dans le tout récent reportage « 40 ans de fièvre » que ce stade et ce public ont quelque chose de spécial. Comment ne pas avoir une soudaine montée de nostalgie quand on voit Raï pleurer devant le Virage Auteuil, avec les chants qui résonnent ?

Ce Parc des Princes, s’est construit grâce aux joueurs dans les années 90’s et leurs épopées historiques. Depuis plus de dix ans, cet héritage est passé du terrain aux tribunes, et ce qui rend le PSG attractif depuis des années, c’est bel et bien son stade et ses supporters.

Alors oui, des dérives ont eu lieu, depuis le début des années 90’s déjà, oui, il faut faire quelque chose pour les endiguer, mais avant d’en arriver là, il y a d’autres solutions.

Se séparer de ses plus fidèles supporters, est à coup sûr une erreur, qui risquerait de rendre le PSG différent aux repères perdus.

 

Il n’y a pas de meilleurs supporters que d’autres, simplement les poumons de l’ambiance, ce sont les virages, ce sont eux qui animent visuellement et vocalement le stade, qui en font sa réputation pour son ambiance. En les évinçant du Parc, vous perdez cette atmosphère de ferveur, et vous créez plus de dégoût que de satisfaction.

Car si vous venez au stade voir un match de football, vous venez pour l’ambiance, pour ce qui règne dans le stade, celui qui dit venir regarder simplement le match mentirait, venir au stade, c’est profiter voir participer à cette ambiance.

Avec de telles mesures, si jamais, elles voient le jour, c’est à coup sûr, que le Parc ne sera plus jamais comme avant, qu’il ne résonnera plus des chants magiques de Paris…Le Parc sera un autre stade, qui peut être se reconstruira au fil du temps, à la seule condition d’avoir sur le terrain des résultats digne du standing de la Capitale de la France. Auquel cas, en cas de mesures disproportionnées, et en cas de chute sportive, le PSG perdra finalement tout, et risquerait de mourir à petits feux !

 

Tout cela, les supporters du PSG l’ont bien compris, et plus les décisions avancent, moins ils se reconnaissent dans leur club, qui pendant des années les a fait rêver. Malgré des résultats en dents de scie, comment oublier la finale de la Coupe de France 2006, ou bien le match UEFA contre Twente ? Ils savent que club est à part, qu’il réserve sont lot de surprise, malheureusement, cette surprise là, n’est pas la bonne, et les conséquences risqueraient de faire du PSG un autre club, reniant ainsi tout son passé…

 

Il en va donc, de l’avenir du Parc des Princes, du supportérisme parisien qui déjà mal en point essaye de subsister et finalement, il en va de l’avenir du Paris-Saint-Germain !

 

Vous l’avez remarqué, c’est avec passion que je vous ait écrit cet article, ne pouvant omettre mes préférences. Malheureusement, l’heure est trop grave pour ne pas laisser parler les sentiments !

Et je ne suis pas le seul, puisque de nombreux articles voient le jour depuis ce 8 mai 2010.

 

En voici un exemple : http://www.lemeilleurdupsg.com/article-12663-8-mai-la-guerre-est-declaree.html

 

Samedi, se jouera le dernier match de la saison au Parc des Princes…la fin d’une histoire ?

Ne jamais rien lâcher…

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact