Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 16:02

23328595.jpg...que nous n’avions pas vu de telles retombées médiatiques et politiques pour des incidents entre supporters de football. Ne nous le cachons pas non plus, ce qui est arrivé dimanche en fin d’après midi, à l’Allianz Riviera de Nice est tout de même sérieux, mais ce n’est pas une raison pour bercer dans le sensationnalisme non plus, comme le font (comme d’habitude) certains médias…

 

Avant de continuer, sachez que nous ne retirerons à aucun moment les responsabilités des supporters présents, dont l’implication n’est pas à nier.

Ceci étant, tentons de renverser le problème, à contre-courant de la pensée actuelle, qui s’en va jusqu’à faire des sondages sur le site de RMC, suite aux propos une nouvelle fois alarmistes du Président de la LFP, Frédéric Thiriez.

 

La question que l’on se pose de nouveau au vu des réactions médiatiques et politiques, c’est pourquoi, quasiment personne ne se pose la question de l’efficacité du travail des autorités sur ce dossier « supporter » ?

Quand il y a des incidents, si comprendre le fond du problème est l’élément principal à appréhender, il faut aussi réfléchir aux moyens mis en place pour endiguer le « phénomène ».

Si le premier ne semble pas être la priorité des autorités, le second est clairement celui privilégié, au travers d’une répression aveugle et souvent injustifiée…

C’est bien ça la politique des autorités non ? Endiguer les phénomènes de violence de la meilleure des façons ? A ce titre, ils bénéficient d’un arsenal répressif complet, allant des interdictions administratives de stades, aux interdictions de déplacements en passant par les arrêtés ministériels d’interdiction de circulation…Vous reconnaitrez donc que ce sont des moyens très importants (frôlant bien souvent avec le cadre légal), nous sommes d’accord ?

Vous allez donc maintenant nous expliquer pourquoi, avec tout cet arsenal répressif, alors que tout le monde déclare que la situation s’améliore, des évènements comme ceux de dimanche dernier peuvent encore avoir lieu ? Et si seulement c’était le premier ? Mais en 6 mois, comme évènement « grave » nous pouvons dénoter, les incidents du Trocadéro (qui certes dépassent la question supporter), mais aussi les évènements entre lyonnais et marseillais sur une aire d’autoroute, les règlements de compte entre stéphanois et lyonnais et maintenant les faits de l’Allianz Riviera.

Devant cette liste, excusez-nous de devoir remettre en cause la politique adopté par les autorités sur cette question des supporters de football.

Il nous parait inconcevable, que ces mêmes autorités ne puissent être remises en cause devant tant de faits en si peu de temps…Surtout qu’elles s’empressent de crier sur les toits que la situation s’améliore ! Mais sérieusement, où s’améliore-t-elle ? Dans vos chiffres d’IAS pour fumigènes ? Il faudrait être sacrément naïf (ou menteur) pour nous dire que oui…

C’est ça votre efficacité en vu de la préparation à l’Euro 2016 ? Sérieusement ? Arriver à se poser la question d’une interdiction générale des supporters ? C’est ce à quoi pense en tout cas le Président de la Ligue de Football Professionnel, c’est dire ! Et ce monsieur demande à ce que tous les acteurs du football se réunissent pour débattre de la question. Et comme toujours, ils vont débattre d’un sujet sans représentant des premiers concernés. Etonnant non ? Alors certes, il est vrai que les supporters n’ont pas réellement de représentant, permettant de représenter une sorte d’union, ceci étant, de ce débat sont généralement exclus également des spécialistes de la question, à commencer par Nicolas Hourcade ou autre sociologue spécialiste de la question. Ou alors, quand on fait l’effort de les impliquer (livre vert du supporterisme), on jette à la poubelle un projet pourtant novateur et intéressant sur le fond…Autrement dit, ils ne veulent plus et n’en ont d’ailleurs jamais voulu, de dialogue !

 

Il y a donc bien un « problème supporter », sauf que pour nous celui-ci n’est en rien endigué, encore moins anticipé et surtout incompris.

Rappelons ce qui semble être la logique de toute solution à un problème. Avant de s’attaquer à la forme, ne faut-il pas comprendre le fond ?

 

Nos autorités marchent complètement à l’envers sur ce sujet, et le pire, c’est qu’elles veulent nous faire croire qu’elles vont dans le bon sens, que seule la répression arrêtera le problème ? Problème qui pour eux n’est pas réellement une question de violence, mais plus de contestation d’un football qu’ils veulent avant tout mercantile…Et pour ça, elles se basent sur des faits tels que celui de dimanche dernier, pour continuer de légitimer une politique répressive absurde aux yeux d’un opinion publique choqué.

Ca a toujours fonctionné comme ça, et tant que personne ne réagira cela continuera…

 

Sincèrement, quelqu’un peut-il nous prouver que la situation s’améliore ? Et ce depuis plus d’une dizaine d’années ?

 

Nous ne cesserons de critiquer leur politique tant que celle-ci se basera uniquement sur la répression. Ce n’est pas LA solution ! Et attention, nous ne sommes pas en train de nier et enlever la responsabilité des supporters dans ces évènements, bien au contraire, et d’ailleurs, ne vous en faites pas, côté supporters, les responsabilités et sanctions seront assumées, à partir du moment où celles-ci auront été jugées d’une manière juste et équitable, par contre, de l’autre côté, personne ne se remettra en question…Car personne ne pense à se poser les bonnes questions.

 

Malheureusement, ils auront beau interdire tout ce qui bouge et tuer toutes les valeurs populaire du football, ils n’arriveront pas à résoudre le problème, car tout simplement, ils ne comprennent pas les rouages et les codes d’un milieu qu’ils veulent à tout prix voir disparaitre.

 

Devant ce constat, nous demandons la démission de M. Boutonnet au poste de directeur de la DNLH, qui devant, tant de faits à problèmes, ne peut être maintenu à un poste où il est chargé d’assurer le bon déroulement des rencontres en France. Son bilan ne peut être qualifié que d’échec !

 

Notre recommandation n’a aucun poids et ne représente personne, peu importe, ça nous fait plaisir de le dire, parce que l’on pense sincèrement que cela est vrai et nécessaire pour la survie d’un football populaire ! Mais il n’est pas le seul responsable !

 

On nous avance la fin du mouvement-ultra dans les mois à venir. Le mouvement périra surement un jour devant tant de répression, mais une chose est sure sa mentalité perdurera, car tous les clubs ne sont pas le PSG, ils n’auront pas les moyens de se séparer de leur base populaire.

 

Rejoignez la page facebook et twitter

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact