Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 23:49

sochaux-psg-pauleta_full_diapos_large.jpgL’actualité parisienne nous oblige à reprendre la plume pour un article qui sera une bonne transition d’été, histoire de nous faire patienter en attendant le début de la saison en aout.

Vous le savez, c’est désormais officiel, Zlatan Ibrahimovitch va signer au PSG, d’ores et déjà précédé par Lavezzi, Verrati ou encore Thiago Silva. C’est désormais acté, et même si cela ne faisait plus aucun doute depuis des mois, le Paris Saint Germain Football Club est passé dans une autre galaxie, une galaxie sportive, avec des joueurs de renommée mondiale au niveau international, digne des plus grands clubs européens !

 

Et force est de constater que ce genre de recrutement attire la convoitise, la jalousie, mais aussi la popularité. Certains se (re)découvrent une passion de supporter pour le PSG, les médias qui en faisaient déjà des tonnes, ne cessent de parler du PSG futur champion de France et bientôt d’Europe, mettant ainsi une pression légitime sur le club de la Capitale !

Mais permettez nous, d’aller à contre courant de cette pensée qui se veut de plus en plus unique, en ayant une pensée à tous ceux qui étaient là en 2008 dans les plus tristes heures du club Rouge & Bleu !

 

Ceux-là, plus personne n’en parle, et pourtant, et pourtant, que serait-il arrivé s’ils n’avaient pas été là aux soirs des 10 et 17 mai 2008 ? Pour beaucoup ces dates ne signifient pas grand-chose, et surement rien d’ici quelques mois, mais pour d’autres, ces dates sont ancrées à jamais dans leur cœur de supporter.

Dates à laquelle ils se sont battus, seuls, contre la France entière, avec honneur, fierté et courage pour soutenir le club de la Capitale dans le malheur de la perspective d’une éventuelle descente en L2.

Quand un an auparavant, ils étaient déjà 2000 à Lens à quelques journées de la fin, alors que le PSG au coup d’envoi était tout bonnement dernier de L1, poussant les joueurs à aller chercher une victoire primordiale, ils ont été un an plus tard tout simplement à la hauteur de la tâche face à laquelle ils devaient faire face !

Alain Cayzac, alors Président du club, avait proclamé l’Union Sacrée pour sauver le club de la descente, mais y avait-il réellement besoin de le demander ? Honnêtement, connaissez-vous, l’un de vos amis présents à vos côtés à cette époque, qui auraient lâché l’affaire sur ces deux derniers matches de L1, et qui n’auraient pas bougé le petit doigt si personne ne lui avait demandé ?

Impensable ! Car cette mission était tout simplement un Devoir, le devoir de supporter le Paris Saint Germain Football Club, dans le malheur ou dans la gloire !

 

Et si en mai 2008, le PSG s’est sauvé d’une descente tant souhaitée, comment omettre l’impact, l’importance des supporters dans cette lutte ? Tout simplement impossible ! De l’aveu même des joueurs, sans le Parc, sans les groupes, sans les fidèles supporters, il est fort à parier qu’ils auraient lâché l’affaire depuis longtemps !

Mais le PSG, doyen de la L1, ne pouvait descendre de l’Elite, et face à ce constat l’Union Sacrée ne pouvait que réussir !

 

19 avril 2008, 3 semaines avant les deux dernières journées du championnat, le PSG se fait humilier à Caen provoquant d’abord la colère puis la tristesse des supporters présents ! Des larmes dans les coursives de bonhomme de 40 à 50 ans, ça vous marque, et ça vous fait mal !

3 mai 2008, Toulouse/PSG, un parcage monstrueux, aux couleurs bleu-blanc-rouge-blanc-bleu, qui passera pas loin d'une victoire symbolique au Stadium, permettant de voir la fin de saison différemment. Il n'en sera rien! Tout devra se jouer lors des deux dernières journées!

Alors quand vient ce 10 mai 2008, vous partez au combat ! Paris-SG/Saint-Etienne, une affiche pour le dernier match de Pauleta au Parc, dans une ambiance d’avant match pesante, un sentiment que ce soir là, quelque chose allait se passer, mais il était impensable pour les 45 000 supporters présents que cette chose serait négative ! Alors pour ce match de la peur, le Parc des Princes s’est sublimé pour devenir un volcan en ébullition ! Et pourtant, le scénario n’avait rien de favorable ! Sur le terrain, le PSG est mené dès la première mi-temps, mais cela n’altère en rien la sur-motivation des virages et du Parc tout entier ! Un bruit assourdissant, continu, dégagé par des « moines soldats » en quête d’un seul et unique but, l’égalisation ! Quand celle-ci intervient par Jérémy Clément, c’est un moment indescriptible qui se passe, une explosion rare, intense et magique pour une raison qui dépasse l’entendement et le rationnel ! Ce n’était qu’une égalisation, et le PSG était encore loin d’être sauvé, mais c’était un moment fort et intense gravé en chacun des présents ce soir là !

Quant à la sortie du Parc, vos oreilles bourdonnantes, vous rappellent que, sans savoir vraiment pourquoi, vous venez de vivre un moment à part dans l’histoire du Parc et du PSG.

Mais ce n’était qu’une bataille et la guerre était loin d'être terminée. L’histoire a fait que celle-ci devait prendre fin du côté de Sochaux une semaine plus tard.

Rendez-vous était déjà pris depuis longtemps pour les fidèles, le maintien se jouerait là bas quoiqu’il arrive ! Un exode se réalise alors dans le Doubs pour aller supporter le Paris-Saint-Germain Football Club, pour sa survie en L1.

Mais le stress est à son paroxysme ! L’ambiance pesante de la semaine, laisse place à la peur réelle et palpable de voir cette mission échouée ! Ce déplacement n’est pas comme les autres, et cela se ressent ! Les rigolades sont là, mais dès que le calme arrive, les pensées s’en vont tout de suite vers le stade Bonnal et la possible mésaventure de la soirée !

On le sait, toute la France du Football souhaite voir le PSG échouer ! Nous sommes seuls contre tous, à 1 500 contre tout un stade, contre toute une France derrière sa télé ! Cela ne fait que nous motiver, et c’est avec détermination et confusion que nous arrivons dans notre partie du stade, complètement fermée pour l’évènement, craignant des débordements en cas de relégation ! Tout était fait pour vous faire comprendre que ce soir là c’était « marche ou crève » ! L’ambiance n’aura pas été astronomique comme une semaine auparavant, mais largement suffisante pour l’occasion. Pour une fois, le PSG prend les devants en 1ère mi temps, mais est rejoint en 2ème par une équipe sochalienne ayant à cœur de faire tomber la Capitale ! C’est alors, que tout le stade reprend « Paris en Ligue 2 », et quand nous disons tout le stade, c’est bel et bien tout le stade. A ce moment là, vous n’êtes pas fier, vous n’en menez pas large, vous flippez clairement !

L’histoire aura finalement fait que ce ballon d’Amara Diané, qui roule, qui roule, qui roule, finira par franchir la ligne, dynamitant un parcage alors en train de se ronger les ongles et imaginant le pire. La fin du match n’en sera pas moins rassurante et apaisante, mais dès lors que le coup de sifflet final retentit, c’est une libération sans mesure qui vous atteint. Ca y est, le PSG est sauvé, et n’aura pas à subir les railleries de la France.

 

Mais au-delà de ça, c’est surtout le sentiment du devoir accompli qui hante le cœur des supporters ! Un devoir rempli avec fierté, courage et honneur, non pas pour des joueurs mercenaires et trop payés, mais pour 3 initiales, 3 couleurs, pour une ville, un stade, une région…

Car cette force exprimée ne pouvait fonctionner que sur la seule base sportive, et d’ailleurs comment s’appuyer sur un tel gâchis ? Non, la force il a fallu la chercher ailleurs, dans une identité unique, basée sur l’amour d’une ville, d’un club, d’un stade. « Seulement pour nos couleurs », nous répétions à l’époque, et sans ces couleurs, où en serions-nous aujourd’hui ?

 

Pour le supporter parisien, ce premier semestre de l’année 2008 aura été loin de tout repos ! Il aura même été éprouvant, tant la stigmatisation des fans parisiens était à son paroxysme depuis l’affaire de la banderole ! Pour ça, la France entière voulait voir le PSG échouer ! Mais c’était sans compter, sur l’amour, la fidélité, la ferveur d’une poignée de fidèles, décidés à se battre pour un idéal, pour une partie de leur vie ! Ils en ont fait l’une de leur plus belle mission, par loyauté au blason du Paris Saint Germain FC, ils ne l’ont pas abandonné, marchant envers et contre tous, à ses côtés, pour le sortir de la pénombre !

Ces fidèles, ces soirs de 10 et 17 mai 2008 sont allés chercher en eux, ce que beaucoup ne connaitront surement jamais dans un stade de football, à savoir le sentiment de devoir faire quelque chose !

 

Alors quand aujourd’hui, nous apprenons les signatures de stars mondiales du football, comment ne pas avoir une pensée pour tous ces mecs présents en 2008 et qui ont galéré aux côtés du Paris Saint Germain Football Club pour le maintenir en vie ? Comment ne pas avoir une pensée remplie de respect pour des mecs qui ont alors tout donné pour ce club ? Alors que club ne faisait rien en retour pour les y aider ! Des joueurs désintéressés et médiocres, des actionnaires complices, une presse mensongère, tout était fait pour les descendre !

Ils ont tenu bon et ils peuvent maintenant regarder cette époque avec fierté, la fierté d’avoir alors répondu présent à la mission qui leur été confiée ! Celle de sauver le Paris-SG !

 

« Une époque où aller au Parc des Princes n’était pas une mode mais tout simplement un devoir ! Celui de supporter les couleurs Bleu-Blanc-Rouge-Blanc-Bleu dans l’adversité, et ainsi représenter haut et fort le blason du club de la Capitale. »

 

Comment ne pas se dire également qu’après avoir tant lutté pour la survie du PSG, nous ne pouvons profiter pleinement de cette nouvelle dimension sportive qu’a prise notre club fétiche ?

Comment ne pas imaginer aussi, ce qu’aurait pu être le Parc des Princes en unissant joueurs actuels et supporters de 2008 ?

Nous ne souhaitons pas en parler, tant cette plaie est encore douloureuse et ne cicatrisera jamais !

 

Alors pour clôturer cet article qui est déjà très long, mais qui est écrit avec le cœur de passionnés fidèles, emprunt de nostalgie, alors que leur club brille sous les projecteurs de la France entière.

Une France qui, il n'y a pas si longtemps que ça, souhaitait sa chute, mais ça ils ne sont pas si nombreux à s’en rappeler.

Désormais, les flocages de Zlatan ou Thiago Silva effaceront la mémoire de ces futurs spectateurs.

 

Il n’en restera pas moins, que certains, une poignée surement, n’oublieront jamais de leur vie cette période de 2008 et ces deux derniers matches. Ceux là, ils sont reconnaissables ! Alors que tous, depuis des semaines ne cessent que de parler de Zlatan, d’autres repensent avec nostalgie et fierté, qu’il n’y a pas si longtemps que ça, c’était une toute autre histoire ! Une histoire qui ne demandait pas à s’amuser et fantasmer devant un transfert, mais qui demandait d’aller au front pour défendre l’honneur et la réputation de son club. Ceux là, en contemplant l’arrivée de Zlatan, peuvent se dire que quelque part, c’est grâce à eux, si le PSG en est là aujourd’hui !


Et pour ça, Merci !

 

Aujourd’hui il ne suffit que de récolter la gloire et contempler l’avenir…

Hier il fallait aller chercher la Victoire pour écrire l’Histoire…

 

Ne serait-ce que pour 2008….

 

NOTRE HISTOIRE EST DEVENUE LEGENDE !

 

Rejoignez la Page Facebook

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

el greko 78 VA 91 21/07/2012 15:01

bel article ;) merci pour nous! pour ceux qui on fait le seating jusqu'a 3h du mat apres PSG/MHSC avant de se faire virer comme des merdes.. VIRAGE AUTEUIL !!!

Jean-pierre 18/07/2012 23:00

félicitations pour cet excellent article, j'avoue avoir refoulé cette triste année 2008 !

Un Lyonnais 18/07/2012 20:13

Bel article ... Soutien à vous les ultras parisiens ! Ultras unis contre la répression ! C'est triste que vous ne puissiez pas vivre pleinement l'époque dorée qui s'annonce pour votre club !

natacha 18/07/2012 12:23

juste ce texte est magnifique et tellement vrai que de nostalgie en lisant ces lignes j etais presente en 2008 et je fais parties de ces supporters qui ne vont plus au parc depuis 2010 juste un
grand merci a celui qui a ecrit ceci

Sankor 18/07/2012 10:29

Je suis de cette génération, merci et bravo pour cet article...

ONE BLOOD ONE LOVE : PARIS.SG FAN

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact