Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 12:22

13302410.jpgLe service marketing du PSG, la direction, les autorités, Sportitude, SOS Racisme….tous doivent encore cauchemarder de ce qui s’est passé à Lyon, le samedi 25 février, et plus précisément entre 20h55 et 21h.

Tous, soi-disant bien-pensant de la pacification des tribunes parisiennes, ont du tombé de haut en voyant le spectacle qui leur a été spécialement réservé à l’occasion du choc de L1, où pas moins de 1000 supporters parisiens avaient pris place en tribune.

Une quinzaine de fumigènes, une trentaine de bombas, le tout formant un cocktail explosif, au plus grand bonheur des présents, au grand dam de ces personnes mal-pensantes, qui pensaient pouvoir contrôler un sujet qu’il ne maitrise pas.

 

Ce samedi fut l’occasion de se rappeler au souvenir détonant de ce que pouvaient être par le passé, les parcages parisiens partout en France. Sauf, que cette fois, l’objectif n’était pas spécialement de faire impression en tribune, mais tout simplement de montrer à toutes ces huiles, qu’à force de prendre les gens pour des imbéciles, ces imbéciles sont capables de leur prouver que, quoiqu’il arrive ils ne lâcheront jamais, et qu’ils seront toujours présents, pour exercer le droit légitime de supporter le Paris-SG librement…

 

Cette semaine nous avons appris qu’une association, « Sportitude » venait de se voir confier la mission de relancer l’ambiance au Parc des Princes. Cette association n’est autre que la petite sœur de la très connue « SOS Racisme », avec qui elle partage le point commun d’avoir le même Président à leur tête, autant dire, que le lien entre les deux est évident, à se demander, où se situe leur différence. Ce dernier se défend, que celle-ci est avant tout composée de supporters du PSG, permettez-nous d'en douter, quand on sait que depuis maintenant un an et demi, « SOS Racisme » a investi les tribunes parisiennes, dans le but de juger sans légitimité l’état actuel d’un stade de football. A se demander de quelle crédibilité ils peuvent jouir dans une mission qui parait bien loin de leurs objectifs premiers…

Dans un débat animé au cours de l’After Foot du jeudi 23 février, nous avons appris, qu’en quelque sorte, cette nouvelle association avait pris le pouvoir au Parc des Princes à l’occasion de PSG/Montpellier, et qu’elle semblait pouvoir s’implanter au stade avec la bénédiction du service marketing du PSG…Tiens tiens, c’est maintenant le service marketing du PSG qui gère le dossier de l’ambiance au stade…drôle de technique de marketing…On en a vu le résultat, avec des animations instrumentalisées avec un Parc à la dégaine « Superbowl/NBA », bien loin de l’authenticité passée…

 

Cette annonce, vient enfin mettre la puce à l’oreille de médias tels que « RMC » sur le but réel du plan « TousPSG », bien qu’ils ne fassent pas encore le lien évident, ils en font le constat suivant, constat que nous prônons depuis l’instauration de ce plan.

« Sportitude est là pour éduquer les supporters », voilà en résumé l’objectif annoncé par le Président de l’association. En d’autres mots, ils sont là pour formater les gens à une certaine forme de supportérisme, une forme qui leur convient, une forme qu’ils souhaitent ardemment retrouver en vu de l’Euro 2016. Combien de fois avons-nous répété ici, que les réelles intentions du plan « TousPSG » n’étaient pas la sécurité, mais la fin des différentes formes de supportérismes pour les remplacer par une seule et unique, plus policée, plus consommatrice, plus tranquille ?

C’est le constat évident que nous pouvons faire suite à l’annonce cette semaine de la prise de pouvoir d’une telle association, qui plus est, quand celle-ci est étroitement liée à une association connue pour son appartenance politique…On a accusé les supporters historiques du PSG d’avoir basculé dans la politique, comment pouvons-nous donc juger cette intrusion d’une telle association, qui ne jouit d’aucune crédibilité, légitimité pour assurer une telle mission dans un milieu qui demande une connaissance accrue du contexte, des règles et des codes?…Nous en sommes certains, ceci sera un échec cuisant !

 

Dans ce contexte, alors que les résistants parisiens s’étaient mis d’accord pour faire un pas vers la direction, c’est évidemment un coup dans le dos, une trahison de plus (en même temps, personne ne s’attendait à un miracle), qu’il fallait sanctionner ! La sanction fut sans appel, et tous ceux qui pensaient le combat terminé, ont vu rouge (c’est le cas de le dire) ce samedi à Lyon…

En un an et demi de combat, ces 5 minutes lumineuses et détonantes, rentrent dans les actions les plus judicieuses et les plus radicales auxquelles les autorités vont devoir désormais faire face.

Car le terrain choisi n’est autre que celui du « problème », du dérangement et de l’indésirable. Suite à ce match, la direction du PSG va se voir signifier une amende, son classement au championnat des tribunes dégringoler, et quelque part, c’est toute leur politique qui est remise en cause.

Jean-Claude Blanc, qui vient apparemment de se voir signifier par Claude Guéant, qu’aucune évolution ne sera possible en termes d’abonnements, tentera peut être, d'être plus convaincant, car ce qu’il s’est passé à Lyon est loin de passer inaperçu.

« Sportitude » n’a qu’à bien se tenir, en 5 minutes, les anciens abonnés ont détruit tout son travail de formatage de public, car au vu des réactions, les abonnés actuels présents n’en sont pas revenus et ont découvert quelque chose qu’ils ne connaissaient pas, à savoir la ferveur détonante…Il n’y a pas de meilleures démonstrations, et « Sportitude » aura beau vouloir contrôler la pensée des gens, ces jeunes supporters ne jureront que par ce qu’ils ont vu à Lyon, ou en vidéo…Parce que l’erreur des autorités et de la direction du PSG d’alors, c’est d’avoir laissé un public neuf, jeune, sans expérience prendre exemple sur un passé, une histoire, une façon de faire, le tout sans encadrement, sans valeurs, sans bases, et aujourd’hui, ils commencent à le payer, et ce n’est que le début…A moins de recréer un nouveau service de billetterie avec des prix exorbitants, ils viennent de s’enliser dans une situation qu’ils auront un jour du mal à contrôler, face à ce nouveau public qui ne respecte même pas son histoire…

 

Samedi 25 février 2012, date importante de la « Résistance Parisienne », qui aura montré en 5 minutes, qu’elle n’était pas morte, et que malgré tous les problèmes de pertinence d’actions ou autres, vient de prouver aux dirigeants, aux associations bien-pensantes, aux autorités, que la lutte était loin d’être terminée…

 

Comment réagiront-ils ? Quelles nouvelles restrictions apporteront-ils ? Quelles décisions ? Nous sommes curieux de savoir ! Une chose est sûre, peu importe ce qu’ils changeront, « Nous supporters on sera toujours là », et ça, ils ne pourront nous l’enlever…

 

Quant à « Sportitude » et à son Président, tenez-vous bien, vous avez débarqué dans un milieu que vous ne maitrisez pas, et votre façon de voir les stades de football n’est pas prêt de s’implanter en France, tout simplement parce que vous ne comprenez pas que la culture foot dans l’hexagone n’est pas compatible avec votre modèle…

 

Résistance parisienne, libre et insoumise !

 

Rejoignez la Page Facebook du blog

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

chiken78 28/02/2012 16:42

Merci pour ton blog, ton post et ton écriture
Résistance ?!!!

Muteen 27/02/2012 22:56

L'article est parfait. Ce blog traite de VRAI sujet, parle du fond des problème. Je partage!

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact