Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 12:36

879116880_small.jpg« Il y a quelques années, un soir, pourtant abonné en tribune G, j’ai eu l’opportunité, à l’occasion d’un match de coupe, assisté à un match en plein Virage Auteuil. Après l’avoir vu, après l’avoir admiré, après l’avoir écouté, après l’avoir envié, on m’offre la possibilité d’y aller, et pour rien au monde, je ne pourrai oublier cette soirée. Retour en arrière sentimental…

 

Le match est acté depuis déjà plusieurs semaines. Ne disposant pas de l’abonnement intégral, un ami me propose de prendre des places pour ce match de coupe, puisque c’est le seul moment, où le Virage Auteuil concède quelques places, laissées libres par des non abonnés intégral. J’en profite donc, qui plus est quand le match est un certain PSG/BORDEAUX.

Le contexte de ce match, est simple, le Parc est en grève, est en lutte, contre la direction du PSG, alors dirigée par Francis Graille subordonné par Jean-Pierre Larrue. Le climat est tendu depuis plusieurs mois, et très peu de porte de sortie s’offre aux associations de supporters. Mais une lueur d’espoir vient de naitre…Laurent Fournier, joueur historique du Paris Saint Germain Football Club, vient de remplacer coach Vahid, et une motivation renait…

 

Dans ce contexte, c’est avec appréhension que je vis la semaine précédent le match. Se dire, que ce week-end, je vais avoir l’occasion de rentrer au sein de cette tribune historique et mythique, m’impressionne, et je ne sais comment l’appréhender. Je me dis, qu’il ne faudra pas faire n’importe quoi, faire attention à ne pas faire de vagues, surtout dans ce climat contestataire.

Le jour du match arrive, et cette appréhension devient de plus en plus pressante, passe limite pour de la « peur », mais une bonne « peur », une peur empreinte de respect !

On arrive donc assez tôt et on prend place à Auteuil Rouge, et tout de suite, à peine arrivé dans la tribune, quelque chose diverge de d’habitude, il se passe quelque chose en moi, un sentiment difficile à expliquer, mais en rentrant, on sent le poids de l’histoire sur ses épaules. L’atmosphère est grandiose, alors que rien n’est prévu pour ce match, vu que la grève est prononcée depuis plusieurs matches déjà. Mais je sais pas, c’est comme si on remettait pour la 1ère fois les pieds au Parc, alors que nous sommes d’ores et déjà habitué à voire la pelouse verte fluo, au sortir des escaliers qui me menaient à ma tribune. Sentiment étrange, que jamais je ne pourrai oublier.

La suite, se passe calmement, en attendant le début du match. Celui-ci arrive, et le temps de déployer une banderole immense entre les deux niveaux, offre un imposant « Libérez le Parc, virez Larrue », qui te prend aux tripes quand tu descends en bas du niveau rouge pour admirer la banderole. A côté, juste à côté, les supporters bordelais laissent un clin d’œil sympathique « Rivaux dans les tribunes, Unis contre la répression », agrémenté de fumigènes et autres animations classiques. Dommage, alors de ne pas pouvoir répondre, mais le contexte ne s’y prête pas…

En parlant de cette grève, évidemment que j’aurais aimé faire cette première au sein d’un virage en ébullition, mais depuis le début de la grève, j’ai déjà compris ce qu’il se passait, et sans même suivre assidument le milieu ultras, je prends tout de suite position pour les supporters au début de cette lutte. Dès lors, je me plie avec respect à la décision des deux tribunes historiques, et je visionne le match avec mes amis, calmement sans s’improviser quoique ce soit, malgré le bon match du Paris-SG sur le terrain, qui ira chercher la victoire, après prolongation…histoire de savourer encore un peu plus ce match en Virage Auteuil. Quelques soubresauts, qui laisseront imaginer un potentiel que j’avais à maintes reprises déjà décortiqués, je me dis alors, « il faut que je revienne, en temps normal ». Le match se termine, et c’est plein d’idées dans la tête que je sors du stade, avec une seule et unique envie, revenir ici, et prendre place dans cette tribune qui vient d’illuminer un match dans un contexte morose !

De ce match, une histoire est née, et cette histoire s’est terminée le 15 mai 2010 à 2h du matin, au sortir d’un PSG/MONTPELLIER inoubliable…qui sait, peut être qu’un jour…. »

 

Ce récit d’une première est loin d’être anodin, et ceux qui n’auront pas fait le rapprochement entre ce 1er match et la période actuelle, ont le droit à un 2ème essai.

Avant tout, le message que l’on souhaite faire passer ici, c’est démontrer tout le respect, toute la dignité que l’on doit avoir lorsque l’on franchit les grilles, aussi bien du Virage Auteuil, que du Kop de Boulogne, lorsque l’on vient au Parc des Princes. Venir dans ces tribunes aujourd’hui, sans avoir une simple pensée pour ce qu’elles ont fait pour le Parc et le PSG, c’est se montrer irrespectueux envers leurs histoires, mais aussi, envers ceux qui ont les ont construites. Y venir parce que les tarifs y sont abordables est une raison plus que valable, et nous ne le critiquons pas, mais y venir, comme ça, sans se dire que cette tribune à une histoire en elle, c’est se montrer indigne d’une situation catastrophique.

Cette situation catastrophique se rapporte au contexte de notre 1er match au Virage Auteuil, au sein d’un Parc des Princes unis, dans un seul but, le retour aux libertés fondamentales de tout supporter. De cette lutte, une réputation encore plus grande en est sortie, et le clin d’œil avec celle d’aujourd’hui, bien plus compliquée, mérite d’être soulignée, et nous mettre à l’esprit, que JAMAIS nous nous devons d’abandonner !

 

De ce constat, nous estimons, qu’une attitude un tant soit peu digne soit affiché au sein de ces deux tribunes, une attitude en adéquation avec le passé, mais aussi avec une lutte qui se déroule bien loin du Parc des Princes.  

Aujourd’hui, ne nous cachons pas, mais de voir que certains s’approprient un passé, une histoire, une légende même, sans montrer une once de respect envers ceux qui étaient là pendant des décennies, ne peuvent pas mériter notre gratitude. Quand nous disons, s’approprier un passé, c’est comme le dit l’article précédent, c’est usurpé une identité forgée dans le malheur ou dans la gloire…En gros, ce que font les dirigeants du PSG depuis plus d’un an, et ce que font certains depuis qu’ils sont abonnés cette saison. Se prendre pour ce qu’ils ne sont pas, travestir une histoire, dénaturer des chants, en réduire leur impact sur le jeu, être devenu la risée nationale et internationale, voilà ce que nous dénonçons ici même. Et ces personnes ne sont pas forcément nombreuses, loin de nous l’idée de mettre tout le monde dans le même sac, comme cela peut se faire sur la Résistance Parisienne. Ces personnes, quelques dizaines, n’ont pas eu le réflexe, la pensée, que l’on a pu avoir par le passé lorsque nous sommes rentrés pour la 1ère fois dans ces tribunes, et pire encore, aujourd’hui, ils se servent de ça pour essayer de lancer quelque chose…

 

NON, le Virage Auteuil, NON le Kop de Boulogne, ne sont pas de simples tribunes, et en y rentrant, aujourd’hui, vous devez avoir à l’esprit que dans ces murs, une légende est écrite, et que ceux qui ont pris place entre ces murs, ont tout vécu avec le Paris-SG, depuis plus de 30 ans.

Quand vous chantez, quand vous criez « Auteuil/Boulogne est magique », j’espère que vous le faites, en pensant que ces tribunes l’ont réellement été et qu’aujourd’hui, ce qui s’y passe n’est qu’une très pâle copie de ce qu’elles ont pu être. C'est-à-dire, deux tribunes historiques, dont la réputation ont fait du Parc une place forte en Europe.

 

Demain soir aura lieu PSG/LYON, un match de gala au sommet, que nous nous forcerons de vivre entre potes, ailleurs, bien loin d’un stade qui ne nous ressemble plus.

Pour ceux qui iront, ayez simplement à l’idée que quand vous franchirez les grilles du stade, vous rentrerez dans le sanctuaire d’un temple historique, au sein duquel des âmes remplies de ferveur prennent place et veillent à jamais sur ces tribunes légendaires…

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact