Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 23:55

h-3-1183509-1224147356.jpgAvant dernier match de Ligue 1 au Parc des Princes, contre Saint-Etienne. Une soirée historique, mémorable, intense, et pourtant….Paris ne jouait que le maintien….3 ans plus tard, avant dernière journée de Ligue 1 au Parc des Princes, contre le champion de France, Lille. Une soirée, banale, relativement intense au scénario particulier, mais sans folie, et pourtant….Paris joue la Ligue des Champions….

 

Bref, un gouffre, des années lumières de différence, dans l’atmosphère, dans la fidélité, dans la loyauté, dans l’ambiance tout simplement…A l’époque Paris jouait sa survie en Ligue 1, et ce soir là, il s’agit d’une des soirées historiques que le Parc collectionne depuis sa création ! Ces soirées, où pour un objectif sportif indigne du rang du Paris-SG FC, un public, un peuple, un exemple s’est mit minable…et pour quel rendu…

Seuls les présents savent comme disent beaucoup…et la vérité de cette phrase est pourtant si vraie, et si réaliste.

 

Il y a beaucoup de mots qui peuvent résumer ce qui s’est passé ce soir là, 10 mai 2008, mais il y a très peu de moyens de faire ressortir cette soirée, où l’ensemble des viragistes de l’époque, sont sortis du stade, les oreilles bourdonnantes, à se demander ce qui vient de se passer ? La réponse est simple, le public parisien, vient de prouver une nouvelle fois à quel point il est mythique, magique, et pourquoi le Parc des Princes était ce stade si particulier….Pas d’artifices particulier, pas d’animations spéciales, simplement, le cœur, les tripes, les cordes vocales, les mains, pour un rendu authentique d’une ferveur indéfectible…Au délà de l’Adieu majestueux réservé à Monsieur Pauleta, et encore, cette année là, les joueurs ont réussi à nous gâcher cet adieu…vous savez ce genre d’Adieu que le Parc sait faire pour remercier les Monsieur du Paris Saint Germain Football Club !

Et pourtant, ce soir là, Paris perdait 1-0 dès le début du match, pourtant ce soir là, beaucoup nous voyaient en Ligue 2, les stéphanois en tant que premier témoins de la scène, et pourtant…. « ne jamais rien lâcher » qu’ils disent, « dans le malheur ou dans la gloire » qu’ils chantent, « ou tu es nous sommes là » qu’ils crient, « sent la chaleur, de notre cœur » qu’ils pleurent….oui ce soir là, il ne s’agit pas de fanfaronner, il ne s’agit pas de rigoler, il s’agit de rentrer dans l’histoire….

Ce public, il a beau subir toutes les insultes de la société, toutes les méprises imaginables, tous les amalgames possibles, tous les préjugés infondées, ce soir là, il a montré son plus beau visage, son plus grand costume, pour l’une de ses plus belles prestations de ces dernières années…si ce n’est la plus belle….Et ça, trop nombreux sont ceux qui l’oublient, ou qui veulent volontairement l’oublier, et il est de notre devoir de le rappeler à chacun….

 

Sans cette prestation de ce public ce soir là, le Paris-Saint-Germain Football Club aurait surement sombré en Ligue 2 une semaine plus tard à Sochaux, sans ce public, qui vient pourtant de vivre deux saisons de maintien d’affilé, cette page de l’histoire du club s’écrirait de triste manière…ce soir là, il n’y avait pas 3 000 mots pour en dire un mot de conclusion, un seul mot suffisait…. « MERCI » tout simplement…Beaucoup de joueurs l’ont avoué hors caméras, hors micros, et pourtant, tous savent très bien que sans ce public, jamais Jérémy Clément, ne serait allé chercher l’égalisation…jamais, le ballon d’Amara Diané ne serait rentré, une semaine plus tard à Sochaux…

Pour vous résumer la situation…de 2min25 à 3min45…ni plus, ni moins…..

 

 


 

 

 

 

Alors, quand ce soir, certains parlent de grosse ambiance, de soirée magique, ou de quoique ce soit d’autres, nous souhaitons leur rappeler, ce qu’était une soirée magique au Parc des Princes, ce qu’était tout simplement une soirée historique….ce samedi 10 mai 2008 était l’une de ses soirées, alors que celle-ci, du 21 mai 2011, n’était qu’une soirée normale (?)….Et même si elle débouche sur une qualification éventuelle au LDC, la retiendra t-on, comme on retient celle de 2008 ? C’est à en douter….

Attention, nous restons ici, uniquement dans le cadre de l’aspect tribune, et nullement l’aspect sportif, et l’enjeu du match sont à comparer….Simplement, trop nombreux sont ceux, qui font de cette soirée, le point d’orgue de cette nouvelle saison, censée, prendre un nouveau virage….

 

Et c’est bien là, le malheur du plan « TousPSG », réussir à faire oublier l’histoire d’un Monument….

Une histoire bafouée, insultée et maintenant oubliée…ceci n’est pas possible, ni acceptable, et il est primordial de le rappeler….

 

Plus rien ne sera jamais comme avant…cette certitude, nous l’avons depuis plus d’un an et demi, mais il est en aucun cas possible de laisser cette nouvelle population penser que ce samedi 21 mai était une soirée magique…pas au Parc des Princes, pas quand on connait de quoi il a été capable par le passé….à commencer par le 10 mai 2008…

 

Une autre époque….

 

Ce soir, le cœur de tous les fans de la Résistance Parisienne, saignent de tristesse, de dépit et de colère…

 

Et si, jamais….le Parc ne doit plus résonner de telles soirées, tâchons de rappeler à toutes et tous, que le Parc des Princes, ce n’était pas ça, et qu’il a été, un temps…longtemps….le plus chaud stade de France….et qu’il ne l’a pas été d’un coup de baguette magique, mais qu’il l’a été, grâce à la sueur de tous ses passionnés, aujourd’hui refoulés….

 

Ne l’oubliez jamais, car cela fait partie indéniablement de l’histoire de ce club que vous supportez…

 

« Qu'importe : on pourra même me traiter de fou, il n'y a que ces couleurs Parisiennes qui illuminent mon cœur. Et à chaque blessure, il saigne ce cœur - là. » Francis Borelli, Président Eternel du Paris Saint Germain Football Club

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact