Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 23:36

6a00d8341c4e6153e-.33-800wi-1a48d00.jpgDécidemment, plus les saisons se suivent, plus les autorités publiques, en étroite collaboration avec les clubs de football, continuent leur lutte contre les supporters de football et plus précisément les Ultras. Lutte ? Que dis-je ? Quand un tel acharnement est prononcé, accompagné de tant d’injustice, il s’agit d’une guerre, ou toutes proportions gardées d’une extermination d’un certain type de population.

Alors, rassurez-vous, nous ne sommes pas là pour faire un triste parallèle avec l’histoire du 20ème siècle, mais en étant réalistes et objectifs, soyons cohérents, et dénonçons ce qui se passe aujourd’hui autour des stades de football.


Comme bien souvent, la plus belle vitrine des autorités pour montrer leur soi-disant pouvoir, reste le Paris Saint Germain Football Club et ses supporters. Pourtant, nous avons du mal à comprendre. Cela fait plus de deux ans que le fameux plan « TousPSG » censé endiguer la violence au Parc des Princes a été mis en place, qu’on apprend encore que de nouvelles mesures improbables voient le jour. Seraient-ils si inefficace que cela qu’il faille encore ajouter de nouvelles mesures ? Pourquoi donc, nous disent-ils que le problème est réglé ?

Pour nous, la surenchère de ces mesures de mois en mois ne prouve qu’une chose, ils sont en échec total sur la question des supporters, et ils sont obligés trop souvent de changer leur dispositif pour paraitre agir…

 

La saison n’avait pas encore commencé, que le match Lille/PSG du 2 septembre prochain faisait déjà débat au mois de juillet. Le soi-disant problème ? La traditionnelle braderie de Lille qui se déroule le même jour, mettant ainsi en difficulté les forces de l’ordre. C’est à se demander pourquoi…Que craignent-ils réellement? Ah oui des « affrontements entre bandes rivales Ultras » nous a dit la LFP. Sont-ils au courant qu’à Paris, le mot Ultras n’existe plus, puisqu’ils l’ont éradiqué…La DNLH serait-elle en contradiction avec ses propres décisions ? Cohérence quand tu nous tiens…

Et quand bien même, imaginons des risques réels, est-il si compliqué de gérer une cinquantaine de supporters, alors que le même jour, on en gère des millions ? A priori, oui…ça fait peur sur la compétence nationale à gérer des situations critiques….

Etant donné que le problème doit se situer à degré majeur au ministère de l’intérieur, il a été confié à notre bonne vielle la LFP et aux clubs, la responsabilité de mettre en place une billetterie appropriée, le tout forcément appuyer par un arrêté préfectoral que nous sommes impatient de lire.

C’est pourquoi, pour ce match de gala, seuls les abonnés du LOSC, ses invités et les supporters parisiens encadrés par le PSG pourront assister à ce match. Voilà comment les autorités fonctionnent. Pour pénaliser une poignée de supporters parisiens, ils ferment toute la boutique. Pour une comparaison, pour soigner une coupure sur le bout du doigt, ils vous coupent tout le bras…Et la proportion est réellement si grave que ça. Car là, on ne touche même plus « qu’aux » supporters parisiens si effrayants, mais également au supporter lambda lillois qui faisait de ce match une fête dans le nouveau stade. Malheureusement, il en sera privé. A quel prix ? Le risque en vaut-il la chandelle. Posez-vous les bonnes questions. Car ce jour là, tout supporter du PSG reconnu, et qui n’aura pas fait le déplacement officiel encadré par le PSG, sera un hors-la-loi et risquera, arrestation, interdictions de stades, amende, pointage au commissariat…tout ça pour ça ! Alors réfléchissez !

Enfin, quand nous disons, tous les supporters du PSG…vous pouvez être sur qu’en carré VIP, des supporters du PSG il y en aura, mais vous savez ces personnes sont au dessus des lois. Deux poids, deux mesures !


Mais ce n’est pas finit ! Ce fameux déplacement organisé par le PSG est une sacré blague. Soi-disant, le PSG fait un geste a va permettre à 500 personnes d’assister à ce match, au seul prix de 15€, le club prenant en charge le reste du budget. Détrompez-vous ! Si par le passé cette initiative aurait été vu d’un bon œil afin de permettre à un maximum de personnes de suivre le club de la Capitale à l’extérieur, cette année l’objectif est tout autre. S’acheter un public, contrôlable, façonnable, et ainsi montrer à l’opinion publique que l’on a réussi son pari. Voilà une bien belle hypocrisie de la part du club, qui de cette façon s’assure une main mise sur ses futurs nouveaux supporters. Et attention, pour pouvoir participer à ce soi-disant grand déplacement, il faut rentrer dans le moule, et pas n’importe lequel.


Ce moule, Jean-Louis Fiamenghi, directeur de la Préfecture de Police de Paris (PPP) nous l’a présenté, et le pire, c’est qu’il semblait en être fier. La principale mesure de ce début de saison, réside dans l’établissement d’une « blackliste », qui regroupe officiellement, tous les supporters parisiens, un jour Interdits de Stade. Officieusement, nous pouvons supposer qu’à cette liste y soit rajoutée, tous ceux depuis deux ans, qui mettent des bâtons dans les roues de la direction du PSG…

L’intérêt de cette liste n’est pas compliqué. Si l’une des personnes répondant aux critères établis, souhaite acheter un billet au Parc des Princes, ou via le PSG (déplacement), elle ne pourra tout simplement pas !

Et c’est là qu’on marche sur la tête ! Comment justifier une telle décision ? De quel droit, la PPP et le PSG peuvent se permettre de réaliser une chose pareille. C’est tout simplement inacceptable et surtout illégal que d’interdire à une personne qui aujourd’hui n’est sous le coup d’aucune interdiction, mais qui l’a été par malheur dans le passé, d’acheter une place pour un match du PSG ? Pire encore, lorsque l’on sait, que les Interdictions de Stades (IAS/IDS) sont désormais abusives, et concernent des faits totalement différents. Une personne ayant allumé un fumigène dans un stade est autant puni, si ce n’est plus, qu’une personne ayant participé à des violences. Sans parler de tout ce qui est consommation de stupéfiants ou autre broutille du genre. (Plus de détails sur PSGMag )

 

Certains répondront, que c’est normal toutes ces mesures, les supporters du PSG le méritent. Mais ces personnes, se rendent-elles réellement compte de la portée de telles décisions ? Quand celles-ci ne font que s’ajouter à une liste d’autres toutes aussi insupportables.

Cette chasse, cette traque, continue d’aller trop loin, sans que cela n’émeuve plus que ça l’opinion publique. Mais nous parlons ici de libertés, de droits, de démocratie et de citoyenneté, ce n’est même plus une question de football.

 

Cet article ne changera rien, mais il a au moins l’intérêt de nous défouler et de dénoncer cette nouvelle mascarade.

Ceci étant, nous espérons sincèrement que cette dernière mesure de « blackliste » soit très rapidement dénoncée par des représentants de la loi et de la justice, sans quoi on se dirige vers une fin très rapide du mouvement ultras français, bien que celle-ci soit prévue d’ici 2016.

 

Dans cette guerre, il est très difficile, pour nous supporters, de lutter à armes égales face à une machine politique et médiatique qui se croit tous permis, et qui n’hésite pas à déroger de la loi pour satisfaire son image publique.

Face à leurs armes, ils ne nous restent que notre idéal, notre identité, notre mentalité, et ça, ils auront beau nous punir de mesures en mesures, ils ne pourront jamais nous l’enlever.

 

Plutôt mourir que de leur donner raison !

 

Rejoignez la Page Facebook

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact