Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 00:02

mannif3.jpgQuand aux supporters ignorés, bafoués, puis insultés et réduits au rang de bêtes assoiffés de sang, la saison 2010/2011 a été rude !

Traités de tous les noms, ils ont avant tout, du faire face aux nombreuses critiques à leur égard, les accusant de tous les maux, mais surtout faire face à une communication désastreuse de la part du Président du PSG…


Ce que n’a pas compris cette personne, c’est qu’elle a détruit des milliers de vies en se permettant de faire et de dire des choses qui ont blessés, au plus profond d’eux mêmes, des personnes passionnées, et pour qui le Paris-SG, le Parc des Princes, étaient une partie de leur vie…

Car, oui vivre le football au stade procure des émotions rares, des émotions intenses, et surtout laisse des souvenirs impérissables, tant l’adrénaline qui vous monte au cerveau vous fait perdre le contrôle de votre vie le temps de 90 minutes. Il vous fait également connaitre, d’autres personnes, venant de différents horizons, avec qui vous partagez quelque chose de fort…Si vous ne l’avez pas vécu suffisamment longtemps, si vous ne fréquentez que très rarement le Parc des Princes, vous ne pourrez comprendre l’affront qui leur a été fait au mois de mai 2010.

 

Car, c’est quelque chose qui vous prend aux tripes, qui vous prend là où ça fait mal, cela fait partie des choses sacrées auxquelles on ne touche pas sans conséquences…Et ce n’est pas réducteur que de dire que beaucoup ont perdu une partie leur âme, lorsqu’on leur a retiré leurs habitudes hebdomadaires, à savoir se rendre au stade toutes les deux semaines…

 

Et quel stade….Le Parc des Princes, stade unique, stade à part, stade qui « respire », réputé aux 4 coins de l’Europe, stade tout simplement historique pour un public immortel !

Un Public fidèle, passionné, qui s’est façonné au début de la période glorieuse du début des années 90, un Public devenu seul garant de cette Identité PSG au cours des années 2000, un Public qui a du tout au long de cette saison adapté son attitude pour répondre aux nombreuses attaques perfides des autorités et de la direction du PSG.

 

Entravés dans leurs droits les plus communs, ils n’ont jamais cessé de crier haut et fort leur désaccord, mais aussi leur amour indéfectible pour le club de la Capitale ! « Partout, Toujours », voilà un crédo qui résumerait parfaitement l’implication des Paris-SG Fans, véritable plaie pour tous ceux qui osent s’y frotter. Malgré un temps d’adaptation au début de saison, c’est ensuite un rythme de croisière qui est trouvée, et sur de nombreux déplacements, nous retrouvons, le double, le triple, le quintuple, de supporters venus dans le cadre officiel du club. Ces personnes, nous leur avons donné le nom de « Résistance Parisienne », un nom symbolique pour une lutte historique !

Et quand, cette « Résistance Parisienne » parcours à la fin de l’année 2010 les rues de Paris pour manifester leur profond désaccord, c’est toute l’histoire d’une ville qui resurgit à la face de la direction du club ! Non ces supporters ne lâcheront jamais, ce serait trop facile, ce serait indigne de leur rang, ce serait honteux par rapport à ce que tous les gens sont susceptibles d’attendre d’eux !

 

Ces supporters ont donc, tout au long de la saison, fait de nombreux sacrifices, à commencer par se priver volontairement d’un Parc des Princes devenu rapidement sans âme, en raison d’un système aléatoire jamais utilisé dans le monde…Ils ont ensuite dépensé plus pour suivre leur club en France comme en Europe, pris 2, 3 fois plus de risques pour essayer de contournés des arrêtés liberticides, et partout, à chaque fois, le résultat est flagrant et réussi…  « Avec ou sans nous, appréciez la différence »…A cette banderole d’une autre époque, nombreux sont ceux qui répondrons facilement à cette interrogation.

Le constat est simple et limpide, le PSG a perdu quelque chose, et sans les résultats positifs du domaine sportif, le club serait à l’heure actuelle en perdition, ayant perdu la dernière chose qui le maintenait en vie…son âme !

 

Beaucoup aime se rappeler que « Paris c’est Paris » et qu’il n’y a pas un jour sans qu’il ne se passe quelque chose…Sauf que cette saison, le PSG est rentré dans la banalité, emmené par un Président sans charisme, sans respect, qui aura rendue ce PSG presque trop « normal »…Au point de ne plus faire de jaloux, et de se faire apprécier de la France entière…

Certains diront tant mieux, mais pour ceux qui aiment plus que jamais ce club, ils savent que ce n’est pas possible…rentrer dans la normalité serait la fin du club. Car la plus belle ville du monde se doit d’avoir un club de football à part, à la hauteur de sa suprématie.

On a besoin d’y respirer le souffre, la polémique, la tension, car inconsciemment, cela est inscrit dans l’âme Rouge & Bleu du club de la Capitale, c’est comme ça, on n’y peut rien, c’est dans les gênes !

« No One Like Us, But We Don’t Care »…voilà un slogan qui a repris de l’importance lors de l’arrivée des Quatariens dans le capital du club…Voilà un slogan qui n’a pas eu lieu d’être pendant près de 10 mois, sous la Présidence de Robin Leproux.

Des articles de presses dans tous les sens, et une jalouse provinciale exacerbée, qui ne supporte plus de voir le PSG faire la Une de tous les quotidiens sportifs ! Paris fait parler, Paris fait jaser, Paris redevient quelque peu Paris…

 

Quoiqu’il en soit, il y aura eu un avant et un après Leproux, et ça personne ne pourra l’oublier…Au moment des bilans, dans l’histoire du PSG, Robin Leproux, restera l’homme qui a tué le Parc des Princes, et même si il n’y est en réalité pour pas grand-chose, le fait de se l’être approprié lui permettra de garder cette étiquette…Car sportivement, il n’a rien gagné, hormis la traditionnelle Coupe de France, il n’aura laissé aucune trace en termes de gestion, et ce n’est pas son charisme qui restera dans les mémoires. Non Robin Leproux ne laissera pas un souvenir impérissable au club de la Capitale !

 

Et pendant que lui s’est fait débarqué de la même façon qu’il a osé prétendre se débarrasser de la « gangrène » du Parc, les supporters historiques, eux sont toujours là, comme ils aiment se le répéter…  « Nous supporters on sera toujours là » !

 

Et pour eux, la lutte n’est pas terminée, loin de là, mais disons qu’en attendant du nouveau, le temps est à la dégustation de cet instant, tant il a été espéré et souhaité ! Et même, si finalement, ils n’y sont pour rien dans tout ça, ils auront remplis leur rôle, à savoir être présent, « Partout, Toujours », afin d’être fidèle à leur histoire…Et ça, Robin Leproux ne pourra jamais l’oublier !

 

Dans l’histoire de Paris, il y aura eu…

 

Le 14 juillet 1789 et la prise de la Bastille…

Le 12 juillet 1998 et la victoire des Bleus à Saint Denis….

Le 13 juillet 2011 et le départ de Robin Leproux à la tête du Paris-Saint-Germain Football Club…

 

« Notre histoire deviendra légende…. »

 

Notre résistance est en passe de le devenir !

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact