Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 15:16

fumigenes-sur-louis-ii.jpg

Acte considéré par les autorités, et certaines fois par les médias, comme un acte de hooliganisme rudement sanctionné par la loi, les fumigènes sont le fruit d’un sacré combat mené depuis le début par le Président de la Ligue de Football Professionnel (LFP), Monsieur Frédéric Thiriez, et très fermement condamné par la quasi-totalité des groupes Ultras français.

A première vue, on a l’impression que d’allumer un fumigène, ou ne serait-ce que, l’introduire dans un stade est quelque chose de très dangereux.

Les clubs sont sanctionnés d’amendes, parfois même de huits clos pour les usages répétés de leurs supporters, et ceux pris en flagrant délit risquent en moyenne 3 mois d’Interdiction De Stade (IDS).

Voilà le panel de sanction à la disposition de la LFP pour combattre les fumigènes.

Mais sont-ils réellement si dangereux ? Cette lutte est-elle justifiée ? Pourquoi la LFP n’arrive t’elle pas à éradiquer ce problème ? Quelles sont les contradictions qui découlent de cette lutte ?

Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre, en apportant, comme toujours, un point de vu bien différent de ce que vous pouvez entendre ou voir dans les médias.

 

En s’inspirant surement sur le « modèle » anglais, dès le début de son mandat de président à la LFP, Frédéric Thiriez, a voulu éradiquer les fumigènes des stades français. Pour quelles raisons ? On a du mal encore aujourd’hui à les cerner. Un trop grand nombre de blessés peut être ? Improbable, en tout cas, aucun chiffre n’a été avancé pour justifier un tel changement. Le problème de luminosité dégagé par la couleur rouge vive de ces feux de bingale ? La fumée ? L’odeur ? Ou bien est ce finalement qu’une question d’argent ?

Car il faut le dire, récupérer entre 2000 et 5000 en moyenne pour chaque match d’un club ayant des groupes Ultras réputés, cela augmente sensiblement la caisse de la LFP, qui doit se frotter les mains…

 

On a donc du mal à comprendre l’intérêt premier d’une telle lutte. Si quelqu’un connaît les raisons exactes d’un tel changement, qu’il nous le fasse savoir, afin d’éclaircir la situation.

 

Essayons quand même de comprendre les risques. Un fumigène prend l’apparence d’un bâton, d’environ 20 centimètres, et s’allume en enlevant une sorte de goupille. Après cela, il dégage une vive couleur aveuglante de près (généralement rouge), et surtout une très grande chaleur. C’est sur ce dernier point, que le risque existe, car des brûlures sont très probables en cas de mauvaise utilisation.sons exactes d'prendre l' réputés, cela augmente sensiblement la caisse de la LFP, qui doit se frotter les mains...

Voilà le risque majeur d’un fumigène, la brûlure. En dehors de ça, il n’y a pas de risques majeurs, tant que l’utilisation ne se fait pas de façon inconsciente. Le lancer sur quelqu’un peut être dangereux, le pointer trop près aussi, mais cela ne va pas plus loin. Il n’y a aucune histoire d’explosion, comme on peut parfois l’entendre quand on nous rappelle l’histoire du pompier niçois blessé par un projectile lancé par un supporter marseillais. NON, ce n’était pas un fumigène à proprement parler, il s’agissait là d’une Bombe Agricole (BA), engin anciennement réputé dans le milieu des tribunes, qui comme son nom l’indique, explose à un moment donné. Là, oui, le danger est grand, à tel point que ce jeune pompier en avait perdu ses doigts. Mais il ne faut pas tout confondre, la différence est clairement immense, entre un fumigène et une BA.

Là encore, c’est la preuve d’une stigmatisation aveugle, qui prouve un manque d’investigation de la part des journalistes. Confondre un fumigène et une bombe agricole, est très grave, surtout quand on se permet de donner des jugements hâtifs….

 

Pour ne parler strictement, que, des fumigènes, il faudrait que la LFP prouve le nombre de blessés à cause des fumigènes, pour justifier son action. Mais, elle ne dispose d’aucun chiffre. Un exemple, l’année dernière, sur le Parc des Princes, plus de 800 fumigènes ont été allumés, et aucun blessé relatif aux fumigènes n’a été déclaré…

Il y a évidemment des brûlures, mais pas au point d’appeler une ambulance, ou de passer par l’infirmerie du stade.

 

Alors, toute cette mascarade n’est finalement qu’un faux débat, vous ne trouvez pas ?
Sans mise à  disposition de preuves, ne peut-on pas, nous, dire en voyant cela de l’extérieur, que tout n’est finalement qu’une question d’amende pour la LFP qui se remplit les poches comme on ne peut l’imaginer ? C’est là aussi, sûrement un raccourci facile, mais permettez-nous d’en douter fortement.

 

Autre fait non négligeable, qui nous conforte dans notre point de vue, l’utilisation presque systématique des médias, qui diffusent des images de tribunes animées, dont le fumigène en est une preuve parfaite, pour vendre leur produit, comme un produit attractif.

Evidemment, une photo d’une tribune rougit par la chaleur des fumigènes, saute plus à l’œil qu’une tribune sombre, sans couleurs. Nous sommes d’accord sur ce point n’est-ce pas ?

Alors, on peut se permettre d’émettre un doute, quand à la cohérence de tout cela ?

Pourquoi, les médias, les diffuseurs, très proches collaborateurs de Mr Thiriez, en terme de partenariat, se permettent ils de promouvoir une chose que ce dernier interdit ?

Pire encore, Canal +, qui certes verse des centaines de millions d’euros pour la Ligue 1 à la LFP, ne cessent de vanter les tribunes à travers des images de fumigènes, bien plus vendeuses.

Ne trouvez pas qu’il y a une incohérence profonde là dedans ?

Regardez la photo Ligue 1

 

Cela saute aux yeux, et la plupart des amateurs de football associent les fumigènes à la fête dans les tribunes, et non comme un acte réprimandable…

Ne serait–il pas temps Mr Thiriez de faire avancer le débat en apportant des preuves concrètes de la dangerosité des fumigènes ? Ou bien n’est-il pas temps, tout simplement, de laisser tomber l’affaire, ou, au moins la prendre dans un autre sens ?

Car, sans aller dans les extrêmes, il existe des propositions venant des supporters plutôt intéressantes, que la Ligue refuse d’écouter. Comme par exemple, autoriser un allumage festif encadré de fumigènes, en signant des conventions avec les groupes de supporters. Certains même proposent des formations aux risques d’incendies afin de contrôler tout problème en tribune.

 

C’est un coup d’épée dans l’eau, tant Mr Thiriez semble borner à ce sujet, et qu’aucune avancée n'est envisageable. Néanmoins, voilà un sujet, qui a plus de chance d’interloquer l’opinion public footballistique, qui apprécie ce type d’animations quand il va au stade…

Partager cet article

Repost 0
Published by supporter.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

paul 09/12/2016 15:21

yolo les gent

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact