Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 11:02

388990_297110620310610_123876184300722_987727_1624374373_n.jpg

 

Au fil des différentes actions organisées par les anciens abonnés du Parc des Princes, toujours en lutte pour le retour des abonnements fixes en Virage, le même débat revient à chaque fois sur le tapis.

A savoir, comment juger, comment estimer, comment comprendre, l’attitude adoptée par ces mêmes anciens abonnés. A ces questions, certains ne prennent pas le temps de faire un point global sur la situation et jugent au premier abord, de façon brute, ce qui amène à coup sûr des divergences, et des critiques infondées. Reprenons alors calmement, et partons du principe que nous sommes dans une situation normal d’abonnement, c'est-à-dire, avec choix de tribune, comme au bon vieux temps.

 

Aujourd’hui, certains, à commencer par la direction du PSG, osent prétendre et avancer, que les anciens abonnés amènent une ambiance délétère au stade, et que finalement, il est une bonne chose de ne plus les voir, si c’est pour apporter un tel climat. A ces personnes, nous avons envie de leur dire, pensez-vous, sincèrement, que si nous étions dans un schéma classique d’abonnement, avec la bonne spirale de l’équipe sur le terrain, les anciens abonnés, qui finalement ne seraient plus des « ex », mais tout simplement des abonnés, viendraient au stade, contester, siffler, insulter, ou nous ne savons quelle autre invention, alors que le PSG joue enfin les premiers rôles, et occupe la 1ère place du classement ? Croyez-vous, alors que depuis des années, le PSG est la risée de la Ligue 1, les anciens abonnés ne savoureraient pas cette belle euphorie, et ferait de ce stade, ce qu’il a toujours été, à savoir, le plus chaud de France ? Rappelez-vous, souvenez-vous, de ce qu’a pu être le Parc alors que le PSG ne jouait pas le haut de tableau, imaginez ce qu’il serait aujourd’hui, si la situation d’abonnement était « normale »…Alors évidemment, rien n’aurait été comme avant, car le 28 février 2010 a marqué une page de l’histoire du Parc des Princes, mais une chose est sûre, et oser prétendre le contraire, c’est être indigne du passé, c’est que le Parc des Princes ne résonnerait pas comme il résonne aujourd’hui, et les ex-abonnés, n’adopteraient pas l’attitude qu’ils adoptent aujourd’hui…

 

Cette attitude, parlons-en. Il faut être clair et franc, elle se veut aujourd’hui dérangeante, pesante, et surement un peu « conne ». Pourquoi ? Tout simplement, parce qu’est c’est désormais, la seule et unique possibilité pour se faire remarquer et espérer que le club veuille bien faire un pas en avant. Alors, certains diront, peut être à juste titre, l’avenir nous le dira, qu’adopter une telle attitude ne donnera pas envie au club de venir discuter. Néanmoins, si on tire un bilan de la lutte depuis un an et demi, on peut s’apercevoir très facilement, que l’attitude saine et gentille, n’aura strictement rien apporté, et qu’aucun débouché n’aura abouti. Pire encore, le fossé s’est accentué, et le club continue son entreprise de désintérêt vis-à-vis de ses anciens supporters. C’est pourquoi, à un moment donné, il faut changer de stratégie, et attaquer sur un terrain qui les dérange, à savoir les tribunes « TousPSG » et le placement aléatoire. Au même titre, que les contre-parcages de la saison passée, les autorités et les dirigeants du club, ne veulent pas voir ces anciens supporters à un endroit, et font en sorte que cela ne se produise pas, et bien le jour où cela se produit, ils se retrouvent face à un problème qu’ils ont du mal à gérer. Par conséquent, derrière ils doivent revoir leur plan et s’adapter…la preuve en est avec la ré-ouverture à tous des parcages visiteurs.

 

Le constat est donc simple, soyez gentils et on vous prend pour des cons, soyez cons et peut être qu’on vous écoutera…Et ce phénomène s’étend de façon générale à la société, tant qu’il n’y a pas de problèmes, votre lutte est inutile, dès qu’on commence à déranger, on prend la peine de vous écouter.

Alors, après un an et demi de lutte acharnée, alors que le Parc des Princes se remplit avec la venue de joueurs prometteurs, que reste t’il aux anciens abonnés pour espérer un jour gagner ce combat ? Pas grand-chose c’est évident, mais force est de constater, que l’action de dimanche soir à l’occasion du match PSG/NANCY, au sein mêmes des tribunes aléatoires du Parc des Princes, a fortement dérangé la direction du club, et quelque chose nous dit que désormais, ils s’adapteront pour faire en sorte que….
Mais pourront-ils vraiment ? La faille est désormais évidente et publique, l’association Liberté pour les Abonnés vient de jeter un pavé dans la marre en communiquant à la presse un bilan de cette action, qui éclabousse de la tête aux pieds tous les bien-pensants du plan « TousPSG », qui rappelons-le, n’est qu’une mascarade et un trompe l’œil depuis le début…Lire le communiqué.

 

Pour conclure, oui, les anciens abonnés adoptent aujourd’hui une attitude qui déplait, en premier lieu, aux pensionnaires du Parc des Princes actuel, oui la fracture entre ces « résistants » et les autres supporters s’agrandit, mais n’est-ce pas le prix à payer d’un futur meilleur ? Un futur, qui espérons-le verra le retour des abonnements fixes en virage, coïncidant avec le retour des abonnés de façon normale au stade…Un futur, qui ressemblerait à un stade en ébullition, poussant une équipe jouant le titre chaque année, en respectant une mentalité basée sur une histoire à la réputation internationale…N’est-ce pas le futur que tout le monde veut ? Puisque dès lors, tous ces désaccords seront oubliés, on ne saura finalement plus qui a été qui, et tout le monde sera réunit derrière une unique et même cause, le PSG…

Un stade, qui ferait changer d’avis Javier Pastore, qui déclare, à juste titre que : « Le football est vécu ici avec moins de passion. Les gens ont d’autres centre d’intérêt. Même si le stade est plein, la passion des supporters me manque. Ce ne sera jamais comme à Palerme (...) » 

C’est évidemment surement utopique de voir un futur comme tel, néanmoins, il y a forcément une part de vérité dans tout ça, mais cette vérité mérite des sacrifices. Aujourd’hui les sacrifices, c’est la Résistance Parisienne qui les effectuent, en adoptant volontairement une attitude « conne », mais finalement n’est-ce pas la bonne ?

 

L’avenir nous le dira…

 

Hier soir nous commémorions le triste 5ème anniversaire, du décès de Julien Quemener, tué par Antoine Granomort à la sortie du Parc des Princes. Alors que le procès a relaxé cet ancien policier, n'oublions pas d'avoir une pensée pour Julien et sa famille. La lutte continue!

JUSTICE ET VERITE POUR JULIEN

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Supporter 24/11/2011 23:01

De résumer la situation à ce simple constat que tu fais, ce serait être naïf et maladroit.
De plus, ce blog, n'a pas vocation à accuser untel ou untel, il n'en a ni la compétence, ni la prétention.

Pour finir, ce n'est en rien le sujet de l'article.

TM 24/11/2011 15:25

dans tout ton pavé , on entend pas parler des indep de boulogne qui ont detruit l'ambiance au parc et les dep avant ce plan de merde .

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact