Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 10:15

untitled.PNGCertains (si ce n’est la majorité), pensaient que le départ de Robin Leproux à la tête du Paris-Saint-Germain Football Club serait synonyme de retour au stade des abonnés historiques au Parc des Princes. Malheureusement, ils se sont trompés, et se trompent toujours, car pour ces supproters, le départ de l’ex Président du PSG n’a, en rien été synonyme de changement du côté du fameux plan « TousPSG ».

En effet, pour beaucoup, ce plan était l’œuvre de Robin Leproux, et de personne d’autre, et par conséquent, sans sa tête pensante, le plan n’avait plus lieu d’être ! Mais la réalité est malheureusement toute autre. Robin Leproux a, il est vrai joué un rôle dans ce plan, mais pas celui que l’on croit. Il n’en a fait qu’assumer la responsabilité de le promouvoir, car les réels décisionnaires de cette mascarade, se trouvent à la Préfecture de Police de Paris (PPP) et au Ministère de l’Intérieur. Robin Leproux, lui n’a fait que ce qu’il a toujours fait, à savoir, communiquer ! Il s’est approprié le plan, pour le rendre plus crédible, mais derrière lui, et la preuve en est aujourd’hui, les ficelles étaient tirées bien plus haut, et lui ne faisait que suivre, mais ne décidait jamais ! Voilà la réalité du contexte du Parc des Princes !

 

Et surtout, voilà l’explication, pourquoi son départ ne rime pas avec changement ! Explications et précisions du pourquoi d’un non retour des abonnés historiques du Parc des Princes.

 

Le principal critère réside dans le fait que le système aléatoire est toujours en place, et qu’il n’a guère évoluer, en dehors du fait, que désormais, le regroupement d’abonnements peut se faire jusqu’à 7 personnes, contre 4 l’année passée ! Quelle évolution majeure, nous direz-vous, quand on sait que par le passé, la ferveur et la réputation du Parc se basait sur un système de regroupement, de plusieurs centaines voire milliers de personnes dans plusieurs tribunes. Aujourd’hui, le constat est clair, ils ne veulent plus de cet effet de regroupement, et leur système en atteste.

Question de sécurité pour une majorité, question de business pour la minorité ! La volonté officielle ? Pacifier le Parc des Princes. La raison officieuse ? Eradiquer un courant de pensée et un mode de supportérisme, pour le remplacer par un public aseptisé bien plus consommateur, et donc plus rentable.

Les preuves ? Nous n’avons cesser de les répéter ici même. Informations mensongères, laisser aller volontaire des autorités, communication outrageuse, actions indignes, discussions insignifiantes, arrestations injstes, sanctions disprorportionnées, arrêtés préfectoraux liberticides etc etc, mais surtout, le système aléatoire !

 

En effet, ce système, ne vous laisse pas le choix de votre tribune au moment de l’achat de votre place ou abonnement. Enfin, pas n’importe quelles tribunes évidemment ! Uniquement, les moins chères, et surtout, celles où prenaient place les anciens abonnés. Vous comprendrez, qu’il serait dommage de contrarier les supporters des tribunes latérales, si on les empêchait de choisir leur tribune. Deux questions se posent, pourquoi établir ce système sur des endroits bien précis, et pas sur la totalité du Parc des Princes ? Comment prôner, l’égalité quand la partie « riche » du stade, jouit en quelque sorte d’un passe droit ? Ah oui, la fameuse sécurité, j’oubliais….Disons plutôt, éviter les regroupements dans certaines tribunes, chef-lieu des supporters historiques du Parc des Princes.

Le système est bien pensé, car comment voulez-vous, que des personnes qui sont là depuis des dizaines d’années, qui ont donc côtoyé pendant des années les mêmes personnes aux mêmes endroits, faisant ainsi un bloc qui constituait des centaines de personnes, tous unis derrière un but commun, puissent vouloir adhérer à ce système, sachant qu’au-delà de 7 personnes, ils prennent le risque de ne pas tous se retrouver ensemble ?

C’est tout simplement inimaginable, pour ces personnes, pour qui le stade, et plus particulièrement le Parc des Princes, est leur seconde maison ! Y venir toutes les deux semaines, y retrouver toujours les mêmes personnes, s’y procurer des moments forts comme seul le foot en réserve, y vivre des émotions qui vous marquent toute une vie, y ressentir un sentiment de fierté et fidélité pour un club, une ville et des couleurs, y chanter des compositions à vous donner des frissons, y fabriquer des chorégraphies qui font crépiter le stade de milliers de flash…tout simplement y vivre, dans une mini-société composée de règles et de codes bien précis.

 

De plus, auparavant, le mode de supportérisme se faisait en partie au travers d’association Ultras, qui regroupaient au total près de 2 000 partisans au sein du Parc. Ce système associatif est lui, principalement basée sur l’organisation de plusieurs dizaines, voire centaines de personnes. Nous ne sommes pas là pour refaire la description du mode de fonctionnement de cette vision des tribunes, mais sachez simplement, que l’ambiance qu’il y avait par le passé au Parc des Princes, était le fait d’une organisation très complexe et surtout bien rodée par les associations du Parc. Que ce soit une organisation visuelle pour tout ce qui est tifo, ou bien une organisation sonore pour tout ce qui est ambiance, cela ne s’est pas fait du jour ou lendemain, et dépendait d’un grand nombre de particularités, qui ne sont plus possible aujourd’hui au travers du système mis en place.

Quand on entend, que l’ambiance reviendra avec ce nouveau PSG, c’est ne pas respecter près de 30 ans d’histoire…Car, si l’ambiance du Parc des Princes, a atteint son apogée au début des années 2000, c’est qu’il y avait derrière elle, près de 20 ans d’histoire. Alors, vouloir retrouver une ambiance, sans ces supporters historiques, et sans une organisation qui le permet, c’est clairement une utopie…une utopie que le PSG essaye de vendre maladroitement, et que certains croient aveuglement…

 

Que tout le monde comprenne bien, le Parc des Princes jouit encore aujourd’hui de sa réputation et de sa gloire passée, au point que les médias en font toujours l’un des stades les plus chauds de France. Mais quelle chaleur ? C’est la fin de l’hiver en tribune, quand cela devrait être la canicule !

 

Non, ce système aléatoire n’est pas une question de sécurité, ce système empêche tout regroupement, et toute organisation possible d’ambiance digne de ce nom ! Le club et les autorités, veulent façonner un nouveau type de public, en vue de l’Euro 2016, et c’est le meilleur moyen qu’ils ont trouvé pour tenter de réussir ! Ceci n’est donc pas acceptable et le sera donc jamais !

Il ne s’agit pas là que d’une question de fierté et d’honneur, mais aussi d’amitié et de fraternité ! Venir au stade, c’est partager à plusieurs des moments exceptionnels ! Sans cette caractéristique, difficile de ressentir ce qui  pu être ressenti par le passé. Car une fois que vous avez mis les pieds dans le vrai Parc des Princes et que vous avez participé à son ambiance, il est inconcevable pour vous d’y retourner alors que vous savez pertinemment que vous ne pourrez y retrouver et y partager ne serait-ce qu’un semblant de ce que vous avez pu y vivre par le passé !

 

Nous terminerons cet article, par une citation pertinente de Lorent Deutsch :

 

"J'ai été abonné de 1993 à 2001. Je ne prendrai pas ma carte cette saison. D'abord, parceque je serai souvent au théatre de la Porte St Martin (sic).
Ensuite, parceque l'ambiance n'a plus rien à voir. Les mesures prises contre les supporters violents étaient nécessaires mais elles ont détruit les noyaux qui accompagnaient le club depuis ses débuts. C'est une trépanation. La mélopée du Parc à disparu, son choeur antique ne chante plus. Les chants ne reviendront pas à coups de millions ou de victoires. Je redoute un déménagement dans les courants d'air du SDF. Le berceau du PSG figure pourtant sur son blason : c'est le Parc des Princes"

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Supporter 20/08/2011 10:15


Sur l'article, au niveau de l'orthographe? Ou sur les commentaires?

Sur l'article c'est fort probable.

Merci de ta réponse.


Axl 19/08/2011 23:05


Assez d'accord. Mais donnez du crédit à vos propos en RESPECTANT L'ORTHOGRAPHE, bon dieu !


fracass65 19/08/2011 20:48


juste une question toute béte ? interdit-on tous les automobilistes au pretexte que certains roulent trop vite ?
toutes les boites car certains en sortent (trop) bourrés ?
tous les restaurants car certains déconnent ? etc........
les pretextes de "securisation" du parc sont un leurre , l'état serai incapable de gerer 200 mecs violent dans chaque virage ? avec 1500 policiers a chaque match ?
ce n'est rien d'autre qu'une trahison envers ses plus fidéles supporters , a charge de revanche.....


Supporter 19/08/2011 17:20


Le fait de ne pas évoquer dans cet article, le pour et le contre du plan "TousPSG", c'est qu'il a déjà était fait à maintes reprises ici, et dans un détail bien plus poussé.
Le but n'était pas là, il était de dire que la situation n'avait pas changé avec le départ de Leproux, et que le système aléatoire n'était pas acceptable, et pourquoi il ne l'était pas. Notamment,
de jouer, sur l'aspect relationnel du regroupement en tribune. Les bons côtés quoi.

C'est en quelque sorte volontairement ambigu, et il faut l'avouer partisan, la façon dont sont présentées les choses.

Pour revenir sur ton 2ème point, il faudrait en faire tout un article là aussi. Néanmoins, nous n'avons pas, ici, l'intention de révéler des choses qui sont clairement complexes et internes. Car
des discussions, il y en a, des volontés il y en a, mais dans tout ce contexte, il y a un historique, et cela prendrait beaucoup de temps à relater.
Ce n'est pas notre rôle, ni notre motivation, sur ce blog. Les responsables des entités le font suffisament, et communiquent dessus de temps à autres.

Pour terminer, il n'y a pas que du côté des supporters qu'il faut une avancée, même si il faut avouer, que de ce côté, la situation est compliquée.


Bibi75 19/08/2011 12:36


Un point majeur me semble oublié dans ton analyse, le but ultime du plan de "sécurité" du Parc visait une seule et unique chose : casser la logique de territoire entre les extrémistes des 2 virages
qui a mené à la violence et à la mort de supporters.

Ne pas intégrer ce point est à mon avis assez grave parce qu'il pousse à une forme de paranoïa voire de victimisation, que je comprends mais que je trouve dommageable car elle empêche les
historiques de se positionner dans une logique constructive vis-à-vis du club.

Il serait plus efficace d'essayer de rassembler les différents groupes malgré leurs divisions et de proposer une nouvelle organisation et un nouveau partenariat permettant le retour du spectable en
tribune. Se positionner en acteur du football et contribuer à ce que ce "nouveau PSG" soit autant attractif sur le terrain et dans les tribunes du Parc peut contribuer à ce que le public vienne en
masse en latérales pour "profiter du spectacle" et ça c'est générateur de business pour le club. Et le business est un peut-être le seul argument pour se faire entendre des quatariens.

Malheureusement, vu les tensions et les rancoeurs toujours présentes entre les groupes, cette approche n'a que peu de chances d'être appliquée. C'est trop risqué pour le club d'assouplir les règles
d'attribution des places en virages si les guerres reprennent aussitôt. S'ils ne prennent pas en main leur sort en s'organisant, les groupes de supporters n'ont aucun poids et risquent de rêver
encore longtemps de leur gloire passée. Et c'est dommage pour tout le monde : pour le club, pour les spectacteurs du Parc, comme pour les ultras bien sûr.


Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact