Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 13:11

psgnantes18112354zf7La minorité influente, voilà ce que retiennent les médias. Un évènement néfaste suffit à retenir toute l’attention de l’opinion publique alors qu’à côté de ça, de nombreuses choses positives ont été effectuées. Malheureusement, c’est la société moderne française qui veut ça, il n’est pas donc pas étonnant de voir la France au 44ème rang des presses mondiales.

Mais, vous le savez, ici, nous cherchons à voir différemment le monde des tribunes, et plus particulièrement celui du Paris-Saint-Germain !

Mais ces tribunes sont désormais vides, et pendant que l’on continue de casser du sucre sur notre dos, beaucoup trop oublient ce qui a pu se faire par le passé au Parc !

A commencer par quelque chose qui vous marque à jamais, et qui vous fait dire que rien que pour ça, le Parc savait faire de bonnes et belles choses !

 

Il s’agit là des hommages rendus aux supporters partis trop tôt, ceux qui veillent aujourd’hui sur notre destinée, en espérant qu’un jour nous serons capables de réitérer ce genre de prestation, qui vous marque, mais surtout qui laisse une trace impérissable à toute la famille du défunt.

Malheureusement à Paris, nous avons eu le malheur de devoir rendre ce type d’hommages de trop nombreuses fois, et désormais le ciel au dessus du Parc brille de dizaines d’étoiles.

 

Mais le but de cet article, en plus de rappeler à tous que nous n’oublierons jamais, c’est de prouver et de montrer qu’à travers un hommage au stade, beaucoup d’émotions sont ressentis, et ces émotions restent gravées, et jamais nous ne pourrons oublier la chair de poule qui nous traversait à ce moment là.

 

Ce genre d’actes, n’ont été que trop rarement soulignés ! A la dignité et l’humilité, les médias ont préféré la violence et l’insécurité. A la minute de silence, la LFP et le club ont pensé portefeuille, et trop nombreux sont ceux qui n’ont pas eu leur hommage entier ! Mais NOUS, jamais nous ne pouvions laisser cela, jamais nous n’aurions laissé cet âme Rouge & Bleu rejoindre ses prédécesseurs, sans lui dire adieu de la plus belle des manières.

Silences improvisées, murs d’écharpes, chants venant du cœur, tifos uniques, craquages massifs, vidéos, voilà le pannel dont nous dispos(i)ons afin de rendre, à la famille, le plus bel hommage possible. Quelques fois le club s’y associer, en déposant une gerbe, un geste qui s’accompagnait d’un hommage en tribune qui laissait digne et respectueux de cet acte.

Dans la douleur, nous sav(i)ons nous dépasser, et faire de ce moment quelque chose d’unique ! Ce n’était pas grand-chose et beaucoup à la fois, et face à cela, malgré tous les mensonges que l’on pouvait dire sur nous, personne n’a suffisamment souligné l’impact émotionnel que cela pouvait provoquer.


Dans une vie, on retient les moments forts, des naissances aux décès, et lorsqu’un être cher disparait, nous voulons avoir à garder de lui, en plus de tous les souvenirs, un moment fort, un moment qui restera à jamais gravé en soi. Ce moment, sans prétentions, nous pensons l’avoir donné à l’ensemble des familles ayant perdus un proche, et qui ont pu assister à l’hommage réalisé au stade. Et ce petit acte, si minime qu’il soit, leur apporte à eux, mais aussi bien à nous, un moment d’émotions fortes.

 

Par ce texte, en plus de ne jamais oublier, il est aussi important de préciser de quoi nous étions capables au stade dans de telles situations. Il n’y a pas grand-chose de plus à raconter, simplement à regarder les vidéos ci-dessus, afin de prouver à toutes et tous que nous avons un cœur, que nous ne sommes pas des bêtes assoiffés de sang. Ce genre d’hommage n’est possible que dans un stade, car il réunit un nombre important de personnes, des personnes qui respectent le temps qu’il se doit, d’honorer la mémoire des disparus de la plus belle des manières.

 

Un hommage ce n’est pas rien, il est important de bien le réaliser, et vous verrez que nous étions malheureusement trop souvent obligés d’en faire. Mais le respect commence par la dignité, et finalement, s’il y a quelque chose à retenir du Parc, avant toutes ces belles ambiances, ce serait finalement ça, car la base du supportérisme parisien commence par de telles valeurs que les anciens ont pu nous inculquer. Des valeurs que nous voudrons mettre en œuvre, dans notre vie, quand il le faudra.

 

Mr Leproux, vous avez été temoins au bord du Virage Auteuil ce que pouvait être un tel hommage, et rien que pour ça, vous auriez du nous considérer différement. Cela prouve que vous êtes bien loin des considérations fondamentales, et de n'avoir jamais dit merci pour cela est l'une de vos plus grandes erreurs...impardonnable!

D'avoir effacer toutes les fresques ou plaques en mémoire de tous ces disparus, ne vous sera jamais pardonné.


Où commencent notre dignité & humilité, s'arrêtent votre mémoire & respect...

 

Couly, Seb, Mat, Alex, Jérémy, Elie, Mono, Marc, Yann, Julien JAMAIS nous ne vous oublierons..Reposez en paix auprès de notre Président Borelli...

 

A toutes les étoiles qui brillent au dessus du Parc…ces vidéos sont pour vous...(Merci à leurs auteurs)

 

 


  4min50 : Robin Leproux admire...et oublie un 8 mois plus tard...


 

Brice

 

 


 

Couly

 

 


 

Mono

 

 


 

Président

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact