Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 10:46

1747966_10585559.jpg

 Sans envie, sans âme, sans passion, sans respect, voilà à quoi ressemble l’équipe du PSG depuis plusieurs semaines. Certains diront, oui, mais il faut les supporter même dans la défaite, et ça sert à rien de les critiquer. Ce n’est pas à nous que vous allez l’apprendre, car finalement, cette première phrase, n’est autre qu’un condensé de ce qu’est le PSG depuis de nombreuses années déjà, certes de façon plus ou moins intermittente, mais reconnaissons que cela fut plus souvent le cas, que l’inverse.

 

Dans cet article, il ne sera pas raison de décortiquer le match, ou plutôt les derniers matches du PSG, mais tout simplement d’en noter, qu’au final ce PSG là, version Qatar, n’a pas changé tant que ça.

Les millions déversés en début de saison, ont fait oublier très vite de quoi le PSG était capable, à savoir du meilleur, comme du pire, et aujourd’hui nous avons la confirmation que c’est toujours le cas.

 

Sauf que désormais, une chose a changé, un paramètre non négligeable, un paramètre primordial dans la bonne marche du club, il s’agit de la ferveur autour du club…

Imaginez une seconde que le club dégringole et que les objectifs de titre de champion s’éloignent rapidement, ou pire encore, que le PSG descende de semaines en semaines au classement…Que se passerait-il ? Que deviendraient la liesse populaire et les milliers de maillots Rouge & Bleu « Pastore » ?

Croyez-vous sincèrement, que ces personnes, qui se sont découvert une passion pour le PSG en 2011, seront encore là, derrière leur équipe pour les sortir de la panade ? Ou étaient-ils en 2008 ? Que faisaient-ils lors d’un triste célèbre Sochaux-PSG de mai 2008, alors que le PSG jouait sa survie en Ligue 1 ?

Ces réponses, nous les avons déjà données ici à maintes reprises, et nous cesserons de les rappeler quand ce sera nécessaire.

 

Aujourd’hui, le PSG est comme qui dirait en « crise », une crise commencée au fameux mois de novembre, respectant ainsi la plus « belle » tradition du club de la Capitale. Il est évident, logique, que tirer des conclusions en pleine tourmente n’est pas dans l’intérêt général, et serait certainement déplacé, alors ne tirons pas de plan sur la comète.

 

Inquiétons nous simplement de l’état d’esprit affiché par des joueurs surpayés, et qui, dès que la spirale positive disparait, deviennent des fantômes, ne montrant aucune volonté, aucune abnégation, rappelant ainsi les heures les plus sombres du PSG.

Dès lors, ils basculent dans le limite désintérêt, affichant une attitude indigne et irrespectueuse, à commencer, jeudi soir, à la fin du match Salzburg-PSG. Alors, que les joueurs viennent quasiment de s’éliminer de l’Europa League, ces derniers rentrent directement aux vestiaires, sans ainsi penser aux dizaines de supporters parisiens, qui ont effectué le déplacement et qui ont assisté à la triste prestation de l’équipe. Ceci n’est pas surprenant, car c’est désormais une habitude chez le footballeur professionnel, et plus particulièrement chez le parisien, mais ce n’est pas une raison pour cesser de le dénoncer, surtout quand on sait dans quel contexte ce match s’est déroulé.

 

Mardi, soit deux jours à peine avant le match, les autorités autrichiennes annulent tous les billets achetés via Internet depuis le territoire français, en raison de l’achat de ces places par des supporters parisiens. Dès lors, plus aucun français n’aura le droit d’accéder au stade, en dehors du secteur visiteur. Commençons donc par dénoncer une telle mesure, une nouvelle fois anti-démocratique, et surtout discriminante envers une catégorie de population identifiée, à savoir ici, les français…Et ça personne n’en parle. Les médias préfèrent parler de faux problèmes sensationnels, sur le fait que des supporters parisiens soient disant dangereux, ont pris place en ville, et que tout le monde est en état d’alerte…Ou bien que le bus des joueurs a été stoppé à la sortie du stade, par des supporters dangereux, alors qu’en réalité, ils ne protestaient que contre l’état d’esprit et le fait que les joueurs soient rentrés directement aux vestiaires à la fin du match, sans daigner faire un signe aux supporters ayant parcourus des centaines de kilomètres pour venir les voir jouer.

Un simple rappel à l’ordre comme il en existait dans le passé, et non des menaces ou violences comme les médias aimeraient le laisser penser ou croire.

 

Car rappelons le, le PSG n’est pas n’importe quel club, et porter son maillot sur ses épaules imposent des devoirs, devoirs que les joueurs oublient bien trop souvent.

 

Un Monument meurt en silence, et personne ne semble s’en rendre compte…

L’arrivée des Qatari, pétrodollars en poche, la perspective de jouer au Stade de France pendant un temps indéterminé, un Parc des Princes vidés de ses supporters historiques, garants de l’identité PSG, pour mieux la travestir à coup d’opérations médiatiques, et ainsi l’instrumentalisée à la guise des autorités, des jeunes joueurs illuminés par l’argent, qui semblent incapable de se sortir d’une situation difficile…non l’avenir n’est pas radieux…il se pourrait qu’un jour le PSG sombre….

 

La question est de savoir, qui sera en mesure de le relever ?

 

Pour avoir la réponse, il faut regarder le passé…

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact