Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 12:17

Prives-de-passion.JPGHier soir, dans l’émission « Enquêtes de Foot », diffusé sur Canal + Sport, nous avions le droit à un sujet annoncé : « Parc des Princes, ultra(s) select ». Ce reportage devait diffuser les images qui avaient été retirées au dernier moment de l’émission « J+1 », il y a de ça quelques semaines, après le déplacement à Monaco. Nous attendions donc avec impatience la diffusion de celles-ci, car elles mettraient en avant de nombreuses contradictions autour de la communication angélique des dirigeants parisiens.

Et après avoir vu le reportage, le sentiment qui en ressort est plutôt positif. Retour détaillé sur ce qu’il faut retenir de cette émission.

 

Tout a commencé avec la présentation du sujet lors du sommaire. Et là on a eu très peur. Il n’est sujet que du public soi-disant devenu hyper select, regorgeant de personnalités, de people, de stars, dans les travées du stade depuis 2010. Ca commence mal, car le Parc a toujours été un endroit où il était bon de se montrer et ce bien avant l’arrivée de QSI à la tête du club. Puis on se dit, qu’ils vont nous faire un sujet sur ces peoples qui viennent au stade, en nous calant 30 secondes d’images sur ce qu’il s’est passé à Monaco. Mais bon, maintenant qu’on est devant la télé, autant y rester.

Le début du reportage est bateau, une famille qui vient au Parc, des images de la nouvelle « gueule » du stade, puis on rentre dans le vif du sujet. Une comparaison du Virage Auteuil, avant et maintenant. Bon les images sont loin d’être significatives, mais le message est passé, on l’a bien compris, l’ambiance avant c’était une autre dimension. Derrière, forcément, on a le droit au refrain de la violence, forcément très subjectif et sans précision du contexte et de la mise en cause des pouvoirs publics, mais uniquement celle des supporters, qui rappelons-le, ne sera jamais niée ici.

Bon là on se dit qu’on est mal barré, un reportage qui commence comme ça, n’augure jamais rien de bon. Surtout qu’on a comme témoignage, ceux de Charles Villeneuve, le Président qui a duré 6 mois, et surtout Francis Graille….Sérieusement, Francis Graille ? Celui qu’on n'entend plus depuis 2005, après s’être fait remercié, après une gestion calamiteuse du dossier supporters. Là on atteint des sommets ! Et il commence en plus, par donner son avis sur des tensions entre virage, alors qu’à ce moment là, Auteuil & Boulogne se sont unis contre lui. Nan mais il faut rester cohérent deux minutes ! En quoi ces deux ex-présidents éphémères sont-ils des sources intéressantes pour le sujet ?

 

Bon allez passons, puisque le sujet avance, et nous rentrons enfin dans le vif du sujet, avec un débat de fond, avec un peu de pertinence et de cohérence. Enfin !

Nous sommes à Monaco, avec des supporters parisiens, qui ont vu leur billet annulé ou non par le club parisien, pour accéder à la tribune visiteurs du stade Louis II. Pour ceux dont le billet a été annulé, ils ont été avertis 3 jours avant, alors que billet d’avion, location de voiture et appartement été déjà réservés depuis longtemps. Ils décident quand même de se rendre au stade, pour obtenir des explications. Canal + filme en caméra caché et le constat est édifiant. Au-delà des billets annulés, d’autres supporters se voient refusés l’accès au stade, sans raison apparente. Et quand ils demandent des explications, ils n’en ont pas, quand ils demandent à voir le responsable, celui-ci bien présent, reste à distance pour ne pas engager le dialogue. Bref, leurs places sont annulées on ne sait pas pourquoi, et personne ne veut dialoguer avec eux. Le malaise est évident ! Ce qui découle de ce passage, c’est bien que les dirigeants du PSG disposent d’une liste noire de supporters, et qu’ils ne sont pas prêt de l’avouer.

Ils n’auront d’ailleurs peut-être bientôt plus le choix, car la CNIL dispose d’un dossier épais sur ce sujet, et nous attendons avec impatience son verdict final. Rappelons-le, fin 2013, elle avait mis en demeure le PSG pour non déclaration de liste de supporters. Désormais, après demande faite par le club parisien, elle doit statuer sur la validité ou non de telles listes. Et au vu du reportage et du passif, comment pourrait-elle donner un avis favorable ? Cela nous semble inconcevable…surtout que les dirigeants du PSG ne la jouent pas profil bas, ils continuent d’utiliser ces listes en toute impunité.

Signalons que ces histoires d’annulations de places qui prédominent tout au long du reportage, occultent tout ce qui concerne les arrêtés préfectoraux. Il aurait tout de même été judicieux de le mentionner, même s’il est fait référence à l’intervention du ministre de l’intérieur sur ce dossier. Bref !

Le message se renforce quand le directeur de la sécurité du club d’Evian Thonon est interviewé. Il précise alors, le préfet nous a demandé d’annuler les places, on l’a fait point barre. Au final des supporters étaient bien présents, ont chanté des chants contestataires, mais tout s’est bien passé, dans le calme. Très très bon message de passer à ce moment là, qui prouve que les clubs qui reçoivent le PSG sont soumis à une pression des autorités et des dirigeants du PSG, pour empêcher à tout prix, que ces contestataires de la politique supporters du PSG, de rentrer dans n’importe quel stade.

 

Autre message important à relever, il a été évoqué par Francis Graille, qui dit, par rapport à la CNIL avoir été soumis plusieurs fois lors de sa présidence, à rendre des comptes à cet organisme. Et à chaque fois, il admet avoir perdu, mais qu’il préférait perdre ça, plutôt que laisser ces supporters qu’ils jugeaient indésirables de rentrer…Une sorte de prix à payer en quelque sorte.

Avant de conclure, à défaut d’avoir pu les contacter directement (refus catégorique du club) un dirigeant parisien, qui ressemblerait au directeur de la sécurité du club, est interviewé en caméra caché. Sans le citer, on se doute bien de qui est cette personne. Et ce qu’il dit est éloquent et on ne peut plus clair.

 

Oui, les dirigeants du PSG ne veulent plus de ces supporters « ultras », non ils ne disposent pas de listes noires, prétextant que cette même personne connait par cœur l’ensemble des mecs qu’il souhaite interdire d’accès. Il croit faire avaler ça à qui ? Pour lui, ils ne risquent rien à la CNIL, alors que celles-ci a prouvées l’existence de listes, regroupant ainsi plus de 3 000 noms ! Il va nous faire croire le rigolo, qu’il connait ces 3 000 noms par cœur. Ok ouai ! On a bien aimé également la phrase « légalité ? ça veut dire quoi ? »…on a envie de dire « lol » dans ce cas. C’est fou, comme ils se sentent surs d’eux, au point de rien craindre d’une démarche en justice…Bah ne vous inquiétez pas, ça ne devrait plus tarder ! Bref, ce passage est quand même hallucinant.

 

Le reportage touche à sa fin, on y retrouve la famille du début, à la sortie du match, heureuse. Tout est beau dans le meilleur des mondes, et ce cliché des familles au stade, on y a le droit depuis 2010. Allez on a l’habitude, on vous l’accorde.


Conclusion de ce reportage, plutôt bien ficelé, avec des moments clés, d’autres plus pénibles, mais le message est pour nous, plutôt intéressant.

Commençons par leur conclusion. Celle-ci est limpide, le PSG est dans une logique business, qui a pour but d’augmenter considérablement ses recettes billetterie et de « match day », et pour ça il augmente les tarifs de façon astronomique depuis 4 ans, afin soyons clairs, de sélectionner son public par l’argent. Et pour arriver à ça, ils n’hésitent pas à se mettre hors la loi, avec des mesures et des pratiques bien irrégulières. Mais c’est leur prix à payer, et ce prix, ils sont prêts, coûte que coûte à le dépenser. Soulignons, tout de même les interventions cohérentes de Jean-Pierre Bernès (c’est dur à dire, mais reconnaissons-le) et du jeune journaliste, qui voit les choses d’un profil intéressant.

 

Notre bilan à nous reste le même depuis 4 ans. Et c’est ce qui doit ressortir du reportage, non les autorités & le PSG n’ont pas fait ce plan pour des questions uniques de sécurité. Leur principal but était de rendre rentable ce club, et de le rendre encore plus dans les années à venir. Il est là le principal objectif des mesures actuelles. Et nous ne cessons de le répéter depuis mai 2010.

 

Mais ce qu’il faut comprendre, et c’est là le fond du problème, quand Francis Graille dit « s’il faut en mettre 10 dehors, si ce n’est qu’une dizaine, alors oui, il faut le faire ». Mais M. Graille, en 2010, ce n’est pas une dizaine, voire une centaine de personnes qui ont été mises de côté, mais bien 13 000 ! 13 000 !!!!!!!!!! Est-ce que l’on peut enfin se rendre compte de ce qu’est ce prix à payer ? Et qu’on vienne pas nous dire qu’on pouvait revenir…Oui on pouvait, mais quand on reçoit un message du Président de l’époque, pour vous dire que notre abonnement a été supprimé sans raisons valables, qu’on ne vous dit pas merci pour les années passées aux côtés du onze Rouge & Bleu, qu’on ne vous implique pas dans la nouvelle politique du club, en vous proposant des avantages d’anciens abonnés, c’est bien parce que leur plus grande volonté, c’est de ne plus nous revoir au stade. Et ce message là, on l’a bien compris, et c’est bien pour ça que nous sommes rentrés en conflit avec cette direction méprisante, qui n’a jamais hésité à nous casser du sucre sur le dos pendant des années, alors qu’on a souffert bien plus qu’eux aux côtés de notre club de toujours.

Qu’ils comprennent bien, et ce passage émouvant du reportage le traduit, « le PSG c’est notre religion et on sera toujours là »…Ni plus, ni moins, tout est dit.

 

Pour résumé ce reportage, celui-ci s’inscrit dans le cercle très fermé des diffusions cohérentes sur ce sujet très délicat des supporters du PSG. Après le reportage « envoyé spéciale » d’il y a quelques temps, et différents articles allant dans le même sens, nous avons un nouveau regard quelque peu critique sur les procédés des autorités et des dirigeants du PSG.

Preuves, qu’il existe bien un malaise autour de ce dossier sensible. Il est clairement avancé, que les responsables du PSG jouent à la limite de la légalité, et que cela les importe finalement peu…C’est leur fameux « prix à payer », et ils s’y tiendront. A moins qu’a force de procéder de la sorte, la justice, la CNIL ou la LDH permettent enfin à ces supporters d’obtenir une justice.

Une justice qui sera alors bien plus morale que réelle. Car à la sortie de ce reportage, ça nous rappelle difficilement ce que nous avons perdu il y a bientôt 4 ans, alors que le fond de l’histoire reposait sur des mensonges…

Notre passion a été brisée à coups de répression, d’interdictions, de mensonges, de diffamations, et même si nous le savons depuis le début, de voir que pratiquement 4 ans après, certains se penchent sur le problème, ça nous fait encore plus mal. Pourquoi ? Parce qu’enfin, des éléments importants que nous défendons corps et âmes depuis des mois et des années, sont enfin diffusés dans des émissions sérieuses, et qu’enfin un message si dur à passer peut être véhiculé. A savoir celui de l’injustice.


Cette injustice qui nous a marqué et qui continue de le faire, changeant ainsi notre vie de passionné, d’acharné, qui finalement ne reposait que sur cet amour pour le PARIS SAINT GERMAIN FOOTBALL CLUB !

 

Jamais nous ne pourrons leur pardonner ! Et jamais nous ne pourrons revenir dans de telles conditions. Le supporter n’a plus sa place au Parc des Princes. Ce qu’ils veulent, ce sont des consommateurs, et ils parviendront à leurs fins, les stars et le niveau de jeu étant au rendez-vous.

 

Début 2000, le Parc des Princes, c’était du top 10 européen dans les tribunes et du top 100 sur le terrain, c’est désormais l’inverse, et quand on nous dit, qu’un juste milieu serait judicieux, nous avons envie de répondre que c’est désormais trop tard…Ils sont allés trop loin !

 

Mais notre lutte désormais devenu une lutte morale & d’honneur ne s’arrêtera jamais, et ça ils ne l’ont toujours pas compris.

 

Nous supporters, on sera toujours là !

 


Rejoignez-nous sur facebook & twitter

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Supporter 20/03/2014 19:20

http://www.youtube.com/watch?v=6M5v59hvmg8&feature=youtu.be&app=desktop

ribes julien 20/03/2014 18:35

bonjour serais t'il possible d'avoir un lien pour visualiser le reportage merci

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact