Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 11:47

Thiriez.jpgPourquoi les supporters de football ne sont-ils pas considérés comme des acteurs du foot à part entière ?

 

Cette question fondamentale, mérite toute notre attention et trouver sa réponse, constituerait une grande avancée pour résoudre le soi-disant problème « supporters ».

 

Et quand nous disons acteurs, nous ne voulons pas dire, que le supporter doit prendre place dans l’organigramme du club pour participer aux décisions courantes du club, loin de là. Nous, ce que nous demandons, c’est que le supporter de football, celui qui constitue l’essence même de ce sport, celui qui lui donne le titre de sport n°1 dans le monde, soit reconnu à sa juste cause et soit considéré comme tel lors de prises de décisions, surtout lorsque celles-ci, le concerne directement, comme ce fut le cas hier, lors d’une réunion au Ministère de l’Intérieur.

 

Pour cette réunion, le Ministre a convié, la Ministre des sports, le Président de la LFP ainsi que des représentants de clubs (Nice, Saint-Etienne, Marseille, PSG ?), et c’est tout. Bon, on se doute bien qu’Antoine Boutonnet était aussi présent, sinon ce ne serait pas marrant.

Le thème de la réunion : « la sécurité des stades ». Très bien, le thème est d’actualité. Sauf que pour les personnes organisatrices de cette réunion, il n’a pas semblé judicieux de convier à celle-ci, les premiers concernés par la sécurité des stades, à savoir les supporters de football. Parce que la sécurité, qui en bénéficie ? Les supporters en premier lieu bien entendu, car ce ne sont pas les médias, sponsors ou autre VIP qui eux ont déjà une sécurité particulière qui leur est accordée. A priori non, les supporters n’avaient pas besoin d’être représenté. Très intéressant comme concept. On va décider pour les autres. Ou plutôt, et c’est là la preuve de leur volonté farouche, on va décider pour pouvoir contrôler. Et il est là leur but depuis des années, avoir la main mise sur les tribunes françaises, pour faire des supporters de football, des spectateurs consommateurs plus rentables et ainsi faire de nos stades, des sanctuaires du football.

 

Il n’y a donc pas de débat contradictoire, nécessaire à tout débat sur un sujet soi-disant si important. Sans aller jusqu’à avoir un représentant national des supporters qui n’existent pas réellement, bien que l’association SOS LIGUE 2 soit un interlocuteur crédible, n’aurait il pas été intéressant de convier des connaisseurs reconnus du milieu comme Nicolas Hourcade, Philippe Broussard, ou d’autres ? Ne serait-ce que pour apporter une autre vision des faits ?

Chose qui rappelons-le avait été faite en 2010, lorsque le livre vert du supporterisme avait été rédigé par ce même Nicolas Hourcade, suite à une démarche de fond entreprise par Rama Yade. Ce livre vert, pourtant très intéressant dans son contenu n’a jamais été utilisé et reste oublié des nouveaux acteurs du football…

Or ce livre, qui dans un premier temps établissait un état des lieux des tribunes, réalisé en parti avec le concours de l’ensemble des associations de supporters, puis proposait des idées qui se basaient sur un alliage de prévention et de répression. Autant dire, qu’aujourd’hui, nous sommes bien loin de tout ça, puisque les seuls axes de réflexions discutés hier, ont été ceux de la répression. Augmentation des interdictions de stades, encadrement plus strict des supporters lors des déplacements, sans parler de l’interdiction complète de déplacement.

 

Répression, répression, répression, ils n’ont que ce mot à la bouche ! Mais pourquoi ?!! Devant le constat de 2013, avec une recrudescence des actes graves autour des supporters de football, pourquoi, les autorités et leur gestion calamiteuse n’ont-elles jamais été remises en cause ?

Comme nous l’avons déjà dit ici, mais quand on dresse le bilan, on est obligé de se poser la question du bien fondé de toutes les mesures prises à l’encontre des supporters de football. Et pourtant, ce n’est pas comme si l’arsenal répressif avait diminué…En 2013, nous avons battu les records d’arrêtés préfectoraux et d’interdictions de déplacements. Alors pourquoi nous sommes nous trouvés dans une situation plus préoccupante fin 2013 ?

 

Les seuls supporters, ne peuvent être accusés de tous ces maux, il semble évident que les autorités en charge de ce dossier n’utilisent pas les bons moyens pour arriver à quelque chose de concret.

Et malheureusement, cela n’est pas prêt de s’arranger. La réunion de ce mardi le prouve. Ils ne veulent pas discuter avec des gens sensés, ils ne veulent pas discuter avec les premiers responsables, tout ce qu’ils veulent, c’est tout contrôler, tout maitriser pour faire ce qui leur plait…Et pour ça, ils convient en réunion, ceux dans un premier temps qui sont d’accord avec eux et dans un autre, ceux sur qui ils peuvent faire pression pour faire appliquer leurs décisions…

 

Ce n’est pas la voie à suivre pour résoudre un soi-disant problème d’ordre public. Sans comprendre le fond de la situation et le contexte qu’il l’anime, il est impossible de parvenir à prendre de bonnes décisions. Et ceci n’est pas propre au football…

 

Nous ne pouvons donc que subir cette situation, qui risque de s’aggraver d’année en année jusqu’en 2016, objectif suprême de nos autorités…

 

2016, l’heure des stades aseptisés, rentables et aphone…

 

Y arriveront-ils ? Pas si sur…

 

 

Rejoignez-nous sur facebook & twitter

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact