Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 10:59

troyespsg9Après pratiquement deux mois sans articles, on aurait bien aimé reprendre la plume pour parler d’autre chose. Malheureusement, une fois de plus les autorités françaises nous gratifient encore, d’une mesure injuste et incohérente à l’encontre des supporters « libres » du Paris Saint Germain Football Club !

 

Cette mesure n’est autre que l’annulation de billets achetés sur internet par des personnes résidant en Ile de France, pour le match de dimanche prochain, Evian/PSG. Cette mesure qui a déjà été réalisé par le passé, nous rappelle de bien fâcheux souvenirs, et nous ne pouvons le laisser sous silence !

 

La question que l’on peut se poser, c’est pourquoi maintenant ? Surement, parce que la très grande réussite du contre parcage à Troyes a fait mal aux malintentionnés du football que sont Jean-Philippe d’Hallivillée et Antoine Boutonnet, ou près de 300 supporters « libres » ont pris place au stade, alors qu’ils avaient émis le souhait de ne pas les laisser rentrer. Manque de chance, ils sont enfin tombés sur quelqu’un qui leur a tenu tête, et qui a fait rentrer tout le monde, pour profiter enfin d’un vrai match de football, dans la ferveur et la bonne humeur !

Alors, face à cet échec, il a fallu réagir très vite, et il n’aura pas fallu attendre pour voir leur rancœur au grand jour. Le soir même, une arrestation injuste a eu lieu à la sortie du stade de l’Aube, une bien triste vengeance traduisant toute leur faiblesse !

 

Et 2 semaines plus tard du côté de la Savoie, on a surement tendance à mieux céder aux pressions de la DNLH, en appliquant ces annulations de places uniquement sur le simple fait d’avoir renseigner son vrai nom (donc fichage ?) ou bien son adresse francilienne au moment de l’achat de la place…

Un jour ou l’autre, il faudra quand même comprendre ce que leur fait croire Antoine Boutonnet pour que les clubs agissent de la sorte ! On imagine néanmoins très bien le tableau, car en écoutant les stadiers à Troyes, les supporters « libres » du PSG, sont présentés comme la peste et le choléra, mélangeant, dangerosité et fous…Faudrait demander à la fin du match, le même avis à ces personnes, qui ont bien du se demander, pourquoi tout ce foin, pour voir des mecs chanter pour leur club et revendiquer contre des mesures illégales…

 

Comment Antoine Boutonnet peut-il avoir du crédit, alors que c’est lui-même qui est censé nettoyer les stades français des Ultras en vu de l’Euro 2016 ? Lui-même incapable de mettre un dispositif sécuritaire suffisant pour encadrer des supporters marseillais à Nice ? Ou bien des supporters Niçois à Ajaccio ? Ou bien celui qui est incapable de gérer un match au Parc à 17h et une finale de Coupe de la Ligue à 21h au Stade de France ?

Quelqu’un lui a dit à ce monsieur que pendant l’Euro des matches se joueront le même jour dans deux villes différentes ? Peut-être qu’il songe à fermer les frontières françaises le temps de…3 semaines ?

Cette personne incompétente et malsaine est trop bien souvent oublié dans nos revendications, alors qu’il semble désormais évident que c’est lui qui tire les ficelles, il doit devenir la cible prioritaire des revendications des Ultras dans les mois à venir ! Revendications verbales précisons, il serait capable de nous attaquer pour menaces…

Remarque, il est vrai que pour les supporters parisiens, revendiquer avec quelques insultes est devenu répréhensible…Allez comprendre !

 

Enfin bon si ce monsieur pense en avoir terminé avec les supporters « libres » parisiens, qu’il se trompe ! Il a bien pu s’en rendre compte (une nouvelle fois) le week-end dernier à Colombes, à l’occasion du match de Gambardella, qui a vu la qualification du PSG pour les ½ finales, devant une petite centaine de fans parisiens, venus colorés ce stade des couleurs BBRBB !

 

Qu’ils doivent être heureux de voir qu’il reste seulement 3 matches à l’extérieur pour le PSG cette saison ! Des cheveux blancs ils doivent s’en faire toutes les deux semaines, et le mois de juin va leur faire des vacances ! Qu’ils en profitent, nous n’annonçons pas de changement pour la saison suivante.

 

A l’heure où le Parc commence sa (légère) mutation et où nous savons toujours pas où se situera le futur centre d’entrainement, le PSG va être sacré champion de France, un sentiment mitigé nous anime. Doit-on le savourer ? En profiter ? Ou bien s’y opposer ? En pleurer de tristesse ? Nous essayerons de répondre à cette question dès le titre acquis, mais une chose est sûre, nous sommes parisiens et le resteront !

 

Vous pouvez, interdire, décaler, déplacer, annuler, vous ne nous arrêterez jamais !

 

Supporters parisiens, libres et insoumis !

 

Rejoignez la page facebook

 

Consulter nos articles sur mouvement-ultra.fr

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 12:15

19036.jpgTout le monde se réveille, trois ans après, quand rien ne pourra être changé, pour venir commenter voire critiquer l’état actuel du Parc des Princes.

C’est fou comme depuis quelques temps, les articles, les reportages fleurissent dans nos médias nationaux, pour venir se demander si le PSG n’était pas en train de perdre son âme…

Sondage l’Equipe, reportage itélé ainsi que divers articles un peu partout, voilà que le sujet est maintenant souvent mis sur la table, c’est à se demander pourquoi ?

Pourquoi ces mêmes personnes se réveillent 3 ans plus tard pour venir débattre d’une situation que nous pré visionnons depuis le début ? Comme bien souvent les médias ne font que du sensationnalisme et du présent, sans jamais comprendre le passé, ni anticiper le futur, donnant lieu à des débats bien souvent stériles et sans avancées. Mais bon, le seul mérite que ceux-ci peuvent avoir, c’est que ça fait parler, preuve que des questions se posent et qu’un problème est donc détecté. Surement suffisant, pour que le lambda moyen se rende compte qu’il n’y a surement plus la même ambiance qu’avant au Parc des Princes, c’est déjà ça.


Néanmoins, ce changement soudain amène plusieurs questions. Les situations sportive et extra-sportive du PSG n’amènent pas les médias à chercher encore un peu plus de problèmes qu’il n’en faudrait ? Comme depuis toujours, ils sont à la recherche de la polémique et de la critique, et vu qu’aujourd’hui le sportif est difficilement critiquable, qu’en interne il est difficile de voir de possibles tensions, voilà que de parler du PSG et de ses supporters est devenu un sujet d’actualité. N’est-ce pas également le fait, que la direction du PSG méprise plus ou moins la presse française, qui la fait alors devenir plus critique sur un sujet pourtant surprotégé depuis bien longtemps !

Les langues se délient peu à peu, et les discours changent. Sauf qu’il est bien trop tard, la machine est en route, et qu’ils auront beau dire ce qu’ils veulent, rien ne changera, hormis peut-être ce que pensent le lambda moyen en regardant sa télé. C’est toujours ça de pris !

 

Mais nous ne pouvons laisser passer une telle hypocrisie de la part de médias qui nous ont roulé dans la boue pendant des années, nous dénigrant, nous insultant, nous réduisant au simple statut de voyou, ça nous ne leur pardonnerons jamais, et ce n’est pas la période actuelle qui nous fera changer d’avis !

C’est facile d’en parler quand tout est terminé, là où il fallait avoir du cran et du courage, c’était quand il fallait aller à contre-sens, quand il y a 3 ans, le plan « TousPSG » est sorti, en disant, que ce plan serait néfaste à long terme pour le Parc des Princes et son ambiance mythique ! Que la liberté d’expression serait bafouée, que d’une réputation sans égale, le Parc des Princes deviendrait la risée de l’Europe des tribunes etc etc.

Aujourd’hui, qui peut appeler ça une ambiance ? Que chacun se mette ça dans la tête, le Parc et ses virages, c’était le top 1 français et l’un des top européens ! Alors qu’on ne vienne pas nous bassiner en disant « il y a une très bonne ambiance aujourd’hui », à ce qu’on sache, une ambiance ce n’est pas que du bruit ! C’est une continuité, une mentalité, un visuel, une détermination, une logique, ce qui n’est absolument pas le cas au Parc. Chanter « mais ils sont où les marseillais » à 30 minutes de la fin, c’est tout simplement de la beaufitude, comme faire des « olé » à 1-0…Non ceci ne peut être qualifié d’ambiance, car c’est indigne du passé du Parc !

Et quand Pascal Praud, demande, si les supporters historiques sont vraiment l’âme du PSG, nous lui répondons que oui. Car dans supporters historiques, on entend tous ceux présents depuis des années, dans le malheur ou dans la gloire, et ce n’est pas les derniers arrivistes qui ne sont là qu’à coup de Zlatan et de Pastore.

Pour répondre à Pascal Praud, l’âme d’un club, c’est son identité, ses couleurs, son blason, son stade, sa ville, son histoire, et qui mieux que ses supporters présents depuis toujours pour incarner cette âme ? Ces supporters là, ont consacré une partie de leur vie à défendre cet idéal qu’est le PARIS SAINT GERMAIN FOOTBALL CLUB, dans le pire comme dans le meilleur, toujours fiers de dire qu’ils sont parisiens avant tout ! Ceux là, garants d’une identité parisienne, sont l’âme du PSG, du vrai ! Qu’ils aillent encore au stade ou non, ils ont toujours ce sang rouge & bleu qui coule en eux, et rien ne pourra leur enlever, ni même une défaite, ni même une élimination, ni même une relégation…Ils seront toujours là ! Il n’y a pas de monopole à l’âme du PSG, tous les contestataires ne le sont surement d’ailleurs pas, on en retrouve partout, en déplacement, en tribune Paris, en tribune Borelli, au bar, au café ou à la maison !

Et être l’âme du PSG c’est ne pas la vendre sur simples faits sportifs ! L’âme du PSG, du vrai, est plus forte que tout, et continuera de perdurer tant qu’il y aura des supporters pour la comprendre et défendre.

Pour répondre à tous ces nouveaux débats, OUI le Parc n’est plus le même, son ambiance n’a rien, mais alors rien à voir avec avant ! OUI le PSG est en train de perdre son âme, car il se sépare de tout ce qu’il y rattache ! NON nous ne lâcherons jamais !

 

Pour terminer cet article, nous avons une pensée pour Jérémy Clément ! Vous savez pourtant que nous ne sommes pas fan de la mentalité des joueurs de football, mais pour faire un parallèle avec le sujet de l’article, Jérémy Clément, aujourd’hui gravement blessé, a marqué son 1er but avec le PSG un soir de mai 2008, lors d’un historique PSG/SAINT-ETIENNE…Ce soir là, l’âme du PSG a vibré comme jamais au Parc des Princes, ce soir là, les vrais étaient là, et quand nous disons « les vrais », nous parlons de tous ceux qui étaient là dans la galère prêt à défendre le PSG dans le malheur, pour aller chercher le maintien ! Ce soir là, dans un Parc sur-blindé et pour le dernier match de Pedro Pauleta, Jérémy Clément a marqué le but égalisateur parisien, faisant basculer le Parc dans un chavirement sans égal ! Nous ne pouvons croire que ceux présents ce soir là, continuent en majorité de retourner au stade, car ce qu’il s’est passé ce soir là, c’est bien plus que ce qui se passe depuis 3 ans…Tellement fort, tellement émouvant, tellement historique, tellement parisien !

 

Voici la vidéo, à vous de mesurer l’explosion de joie, et courage à celui qui nous affirmera qu’il a connu ça depuis mai 2010 au Parc….

 

 

 


 

 

Rejoignez la page facebook

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 12:30

Tifo-lynx.jpgAu lendemain d’un « classico » il y a toujours beaucoup de choses à dire ! Mais avant d’y venir, revenons sur ce chamboulement qui d’apparence ne semble pas si « énorme » que ça, mais qui en coulisses révèlent bien d’autres objectifs de la part des dirigeants du PSG. Nous parlons évidemment de ce nouveau logo présenté par le club la semaine passée.

 

Objectivement, ce logo, nous le trouvons vraiment pas beau visuellement. Si sa partie centrale n’a finalement pas changé tant que ça au premier abord (nous reviendrons sur la disparition du berceau), c’est surtout l’anneau extérieur qui laisse plus qu’à désirer. La différence de police rend ce logo vraiment grossier, avec un manque évident de finesse et de classe, ce qui devrait sensiblement représenter le club de la plus belle ville du monde. Ils nous disent vouloir insister sur PARIS, mais écrire PARIS avec une police si quelconque c’est quand même bien dégueulasse…Et cet effet bombé, façon logo de marque de voiture laisse clairement à désirer…

Ceci étant ce n’est pas une révolution majeure, et de loin on a du mal (enfin pas tous) à distinguer les différences avec l’ancien. En même temps, les gens, si naïfs, qui pensaient vraiment que les maquettes sorties par « Le Parisien » il y a quelque temps étaient réelles, sont aujourd’hui contents, pensant que ce n’est pas si pire, et c’est surement vrai. Mais cette sortie était loin d’être anodine…

Cette impression de « pas si pire » ne doit pas faire oublier la disparition du berceau sur le logo, désormais remplacé par une fleur de lys. Contrairement à ce que Jean-Claude Blanc présente, la fleur de lys n’est pas l’emblème de Saint-Germain-en-Laye, mais pour résumé, représente le symbole de la royauté. Alors pour le présenter comme tel pour faire croire aux gens, que la continuité est assurée, c’est prendre les gens pour des imbéciles. Si encore, ils avaient présenté la fleur de lys comme symbole de la région Ile-de-France, dont le drapeau est orné de 3 de ces fleurs, cela aurait été surement plus compréhensible, sauf que là, on veut nous faire croire à un mensonge.

 

Au-delà de cet aspect visuel, le message passé est malheureusement très clair. En changeant de logo, QSI veut clairement montrer qu’il a désormais les pleins pouvoirs, et que ce logo est la marque d’une nouvelle ère, qui ne fait que commencer. Nous le savons, ils veulent s’approprier le club avec leurs idées, et ils veulent le façonner d’une apparence qui les caractérise. Mais en supprimant le berceau de Louis XIV (symbole de la ville de Saint-Germain-en-Laye) et réduire au second rang le nom de « SAINT-GERMAIN », les dirigeants du club envoient un signal très fort, cette ville de SAINT-GERMAIN est amenée à disparaitre…Et voilà toute la dramatique de ce nouveau logo…

Changement de logo, changement de centre d’entrainement (dont nous avons la triste impression que celui-ci ne prendra pas place à Saint-Germain…), changement de stade ? De couleurs ? Quoi d’autre encore ?...

Rappelons que sans le stade Saint-Germanois, le PSG d’aujourd’hui n’existerait pas, et oser renier cette histoire en passant son symbole au second plan, c’est vraiment faire injure à l’histoire de ce club !

Paris et Saint-Germain sont indissociables et doivent le rester !

 

Ce logo sera désormais la marque du nouveau PSG, celui qui nous exclut de son histoire, et qui veut couper court avec tout son passé. Jamais nous ne pourrons l’intégrer, l’accepter, ou le tolérer, car il représentera tout ce que nous détestons. Sans que le changement soit un réel problème, ce logo est désormais affecté à cette nouvelle ère, nouvelle ère que nous ne cessons de critiquer depuis bientôt 3 ans…


Et il y a presque 3 ans, nous basculions dans le drame avec ce triste 28 février 2010…

Et à quelques jours de ce triste souvenir, se déroulait un nouveau PSG/OM, qui au final n’en est plus vraiment un, qui mérite le nom de « classico »…

400 supporters marseillais hyper-encadrés, dj sur la pelouse, spots lumineux, tifo horrible en tribune Paris, et ambiance plus que dégueulasse, bienvenue au superbowl à la sauce française…sans le savoir-faire américain qui plus est…

Sans déconner, pour quoi passe le club de la Capitale, hors aspect sportif ? Pour la risée du football français, synonyme d’artifice et de superficiel, qui a perdu toute authenticité….

Nous n’en dirons pas plus, car nous ferions dans la répétition perpétuelle, mais il nous faut le signaler tant nous sommes au sommet du ridicule…

 

Ces 4 jours, de dimanche à mercredi auraient du être si particuliers, avec une excitation plus que palpable, malheureusement, les temps ont changé, et cette adrénaline avec laquelle nous vivions a disparu, au grand dam de notre passion…

Mais nos souvenirs ont bien plus d’authenticité et de classe que tout ce qui se passe aujourd’hui, et pour ça soyons fiers, à jamais, de ce que nous avons accompli !

 

Vous pouvez changer de logo, de stade, de couleurs, nous notre PSG continue de battre dans nos cœurs et têtes, et ça personne ne pourra jamais nous l’enlever ! Ce que nous avons vécu fait désormais parti de notre vie, dans le malheur ou dans la gloire…

 

Nous sommes l’armée du PSG et rien ne pourra nous arrêter !

 

Rejoignez la page facebook

 

ps : Ce tifo c'est vraiment une p***** de merde!

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 11:16

7dc17996bacf5787729e283fa276ae42.jpg« Mais qu’est ce tu fais ? » « T’es pas bien »…vous avez surement déjà entendu ces phrases, quand à un moment, marchant sur le trottoir, vous vous écartez bizarrement pour se rapprocher d’un poteau de signalisation, vous vous arrêtez, vos proches vous regardent bizarrement et vous voient tendre la main pour coller quelque chose sur le beau sens interdit tout rouge !

Cette chose, n’est rien d’autre qu’un autocollant, autrement appelé « stick » et fait parti depuis bien longtemps de la culture supporter, et plus particulièrement « ultra » partout dans le monde, au grand dam de tous les services nettoyages de chaque ville, qui doivent maudire cette invention. 

Si pour vos proches ou autre personne extérieure au monde des tribunes, ce délire ne semble pas être compris, pour vous et potes, cela est devenu un réel jeu que vous adorez pratiqué, un jeu simple et toujours original, en fonction des lieux choisis.

Vous êtes même devenu de vrais radars à « stick » ! Il vous suffit d’un coup d’œil pour savoir 10m avant que tel ou tel panneau a été stické ! Il vous faut quelques secondes ensuite pour identifier d’où provient ce stick, ci celui-ci à sa place là où si il mérite le châtiment du « sur-stickage » ! 

Et comment justifiez-vous quel tel ou tel stick mérite un tel sort ? Tout simplement, parce qu’il n’est pas de la ville dont le panneau dépend ! Et c’est là que tout le jeu prend forme !

Car sticker est devenu, signe de passage, et donc représentation de sa ville, de son club et de ses couleurs partout ou vous avez l’occasion d’aller ! Que ce soit un déplacement, en week-end ou en vacances, vous emmenez toujours des sticks sur vous pour pouvoir les coller à droite à gauche et montrer que votre club quadrille toute la France voire toute l’Europe. Quadriller ne veut pas dire dominer, mais simplement afficher, représenter, laisser une trace ! 

En quoi consiste réellement le jeu ? Tout simplement d’être vu par le plus grand nombre, parfois dans les endroits les plus insolites, et sans laisser de possibilité d’être « sur-stické » par un autre amateur adverse.

Les terrains de jeux favoris où s’expriment ce « délire » ne sont autre que les stades, les aires d’autoroutes, traditionnels lieux de passages des supporters en déplacement, mais aussi tous les lieux touristiques des villes, où il est désormais fréquent de voir fleurir un nombre incalculable de stick venant de tous horizons.

Il est devenu normal de sticker sa propre ville à foisons, afin de montrer à tout adversaire qu’il pénètre dans une zone identifiée, nous dirons même plus que c’est un devoir !

Alors arriver à sticker dans ces zones est d’autant plus glorifiant, que vous n’êtes jamais à l’abri de croiser celui qui a collé le stick que vous êtes en train de recouvrir. Cela vous met une très légère dose d’adrénaline (toute relative), qui vous fait sourire, car en le collant, vous vous imaginez la tête du mec que vous venez de « sur-sticker » et qui va très vite se rendre compte que quelqu’un est passé par là. Il va même en sourire, car il sait que ce qui lui arrive, il l’a déjà provoqué à de nombreuses reprises, et que cela fait parti du jeu.

Il arrive même que sur des lieux de vacances, vous assistiez à un « sur-stickage » quotidien, où chaque jour votre stick est recouvert par un autre, que vous recouvrez vous-même le jour d’après, et ainsi de suite. Et ça toujours avec le sourire. 

Sticker, c’est représenter votre ville et votre club, c’est affirmer votre identité, votre culture, d’une façon originale et ludique qu’elle ne cesse de se répandre. Car confectionner des autocollants, n’a rien de très compliqué, les tarifs sont plus qu’abordables, et ils sont tellement populaire, que quand vous êtes un groupe, cela vous rapporte une somme financière intéressante qui vous permet de fonctionner.Votre imagination n’a pas de limites, et vous cherchez toujours des endroits plus insolites pour pouvoir coller votre stick. De plus, vous ne collerez pas n’importe quel stick à n’importe quel endroit, chaque stick a une signification qu’il est plus approprié de coller dans tel ou tel endroit. L’important, c’est qu’il soit compris par celui qui le verra, afin qu’il comprenne qu’une personne de telle ville ou de tel club est passé par là. 

C’est d’ailleurs pour cela, qu’il vous arrive de croiser des sticks là où vous ne vous y attendez pas, et ce même à l’autre bout du monde, et cela ne peut vous empêcher de sourire. Du même principe, que vous vous souvenez de bon nombre d’endroits où vous avez stické, attendant même par moment qu’on vous sur-stick, signe que votre « stickage » a été efficace ! 

Afficher son identité, de part le logo de votre ville, de votre club, de ses couleurs fait partie intégrante de la culture supporter, et le stick, permet à cette, à votre identité, de s’exprimer partout où vous allez. Evidemment, il ne faut pas que celui-ci soit le seul moyen d’expression de votre passion ou de votre identité, mais il en fait forcément partie prenante. 


AIMES TA VILLE, SUPPORTES TON CLUB, STICK ANYWHERE ! 


Rejoignez la page facebook


Pour les amateurs de stickers et de décoration intérieure, nous avons mis en place en partenariat amical avec le site www.innovastick.fr un tirage au sort, qui a récompensé 3 des nos lecteurs, d’un autocollant chacun. Ce ne sont pas du style des « sticks » dont nous parlons dans l’article, mais de long stick de texte, à coller chez soit ou dans des lieux relativement spacieux.

Si vous êtes adeptes de cette décoration (que ce soit tableaux personnalisés) ou autre autocollants d’intérieur, nous vous invitons à vous rendre sur le site pour découvrir ces produits. (Page facebook)

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 10:30

Anti-PSG.jpgIl n’y a même pas une semaine nous parlions d’un fait impensable, illégale et injuste, avec l’histoire des 2 bus refoulés à Toulouse. Nous disions alors que les dirigeants du PSG et les autorités n’avaient pas de limites, et qu’on pense à chaque fois qu’ils ne pourront faire plus, c’est sans compter sur leur imagination débordante !

 

En effet, pas moins d’une semaine après le déplacement à Toulouse, voilà une nouvelle flèche à leur arc, avec l’interdiction à l’occasion du match France/Allemagne de rentrer au Stade de France avec du matériel estampillé « PSG » sur le dos. Maillot, écharpe, pull, veste etc etc, si vous aviez le malheur de porter cela sur vous mercredi à St Denis, vous risquiez de faire parti des indésirables, avec comme choix, soit de le laisser à la consigne, soit si vous ne coopériez pas, d’avoir le droit à une prise d’identité et un retour à la maison. Même si certains semblent être passés entre les mailles du filet, ces interdictions ont été avérées, puisque diverses réactions et témoignages sont tombés depuis, à commencer par la FFF elle-même essayant de justifier une telle mesure improbable…

 

Mais comment peut-on oser justifier cette mesure discriminatoire ? Eviter les risques de « problèmes » comme lors du dernier France/Japon ? Et puis, de quels problèmes on parle ? Quelques fumigènes ? Des chants contestataires ? Et puis quoi ? C’est tout ? Vous allez nous faire croire que ces mini-faits, méritent la mise en place d’un tel dispositif sur le prochain match ? Hé !!! Faut être sacrément tordu et incompétent pour le penser !!

 

Et les dirigeants du PSG dans tout ça ? Pourquoi restent-ils si silencieux ? Non parce qu’on est quand même là dans la discrimination pure et dure de la marque « PSG », de son image, et en tant que dirigeant du club, il est inconcevable de ne pas réagir face à de telles mesures…A moins qu’évidemment, ils n’en soient les instigateurs, en compagnie de la magnifique DNLH emmenée par Antoine Boutonnet, qui décidemment est bel et bien la plaie du football français.

Il est donc évident, que la FFF n’a pas agit seul sur ce coup, il est fort à parier qu’elle n’a fait que subir les pressions et les fausses informations données par la doublette JDPH/DNLH pour mettre en place quelque chose de si grave….

 

Surtout qu’il faut être sacrément incompétent pour donner cet ordre, car quand on connait un minimum le milieu (ce qui semble ne pas être le cas de la DNLH), on sait très bien, qu’on ne repérera pas les contestataires avec un beau maillot du PSG sur les épaules, pour un match de l’EDF…Donc au final, si contestation il y aurait eu, leur mesure à la con n’aurait servi à rien….un peu comme toutes celles qu’ils mettent en place…


Malheureusement ils profitent tous de la jurisprudence PSG et de ce plan bidon « TousPSG » pour innover dans leurs mesures injustifiées.

Mais quand on se rend réellement compte de la gravité des faits, on se demande comment cela ne peut-être que si peu relayé dans les médias ? Des médias même généralistes, car rendez-vous compte, on parle d’interdire certaines couleurs dans un stade de football, certaines ! De quel droit ?

C’est de la pure discrimination de base, on interdit à une certaine catégorie de personnes, certains droits élémentaires…

Surtout que cette mesure, au final, n’a touché que des personnes que la FFF et consorts ne visaient pas, c'est-à-dire, des familles qui venaient tout simplement venir voir le match tranquillement.  Preuve de cette incompétence récurrente de telles mesures !

 

Nous le répétons depuis le début, pour « lutter » contre un phénomène, il faut être en mesure de le comprendre, chose qu’ils ne pourront jamais faire ! Ils disent vouloir éradiquer la violence, mais leur seule arme n’est autre que la répression et l’interdiction. Le dialogue, la compréhension, ils ne connaissent pas, et ne connaitront jamais, car leur objectif n’est autre que d’exterminer le mouvement ultra d’ici 2016.

 

A quand la prochaine ? Nous verrons bien, et quelque chose me dit que ce ne sera dans pas très longtemps…

 

Bref, JPDH, DNLH, LFP et FFF, vous ne nous comprendrez jamais, et c’est bien parce que vous n’intégrez pas nos valeurs et notre mentalité, que nous existerons toujours, car votre répression ne pourra rien face à notre passion !

 

Vous êtes sacrément incompétents, et si vous bénéficiez d’un grand nombre de soutiens, rendez-vous compte que certains commencent à vous quitter, et ce n’est que le début…

 

Et dire que certains, nous disent « retournez au Parc, remettez l’ambiance » ! Inconcevable ! Impensable !

 

Nous ne sommes pas des marionnettes que l’on manipule !

 

Supporters parisiens, Libre & Insoumis !

 

Rejoignez la page facebook

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 13:08

POLICE 251009Ils ne s’arrêteront jamais ! Alors qu’aucun arrêté préfectoral n’avait été pris à l’occasion du match Toulouse/PSG du vendredi 1er février dernier, nous avons (encore) assisté à des scènes et décisions improbables qui sortent une nouvelle fois du cadre de la légalité…

Alors que 2 bus en provenance de Paris étaient partis dans la nuit de jeudi à vendredi, ils se sont fait arrêtés en arrivant sur Toulouse en début d’après-midi, pour le début d’un cauchemar sans réveil.

En effet, ces bus ont été bloqués de 14h à 21h, en ayant été mis dans une décheterrie (!!!!!), sans avoir le droit de pouvoir boire ni manger. Un réel traitement de faveur pour des supporters parisiens, qui pourtant munis de billet n’avaient aucune raison de ne pouvoir assister au match du soir.

D’ailleurs, les autorités auront bien du mal à expliquer les raisons de cette mesure insensée, tant il n’y a aucun élément à charge des supporters. Ils se défendront d’avoir eu à  faire à des personnes alcoolisées, mais cela leur donne t’il le droit de les traiter de la sorte ? Difficile à croire, et nous espérons sincèrement que cette affaire ne sera pas sans suites, comme toutes celles que les dirigeants du PSG et les autorités trainent derrière elles…


Pour que Pierre Ménès en parle sur le plateau du CFC en direct devant toute la France, c’est vraiment qu’il s’est passé quelque chose de grave, et c’est le cas de le dire. Certes, nous n’adhérons pas au discours de cette personne en temps normal et avant cet épisode il y en a eu tant d’autres, mais voir clairement ce discours penché de notre côté (pour une fois) doit bien faire mal au c** des dirigeants du PSG, qui font tout pour empêcher aux supporters parisiens, de supporter librement le club de la Capitale.

Car si de loin cela ressemble à un coup des autorités, il parait (encore) évident que les dirigeants du PSG sont dans le coup de ce blocage infondé des 2 bus. Comment pourrait-il en être autrement d’ailleurs ?

Que dire également, du matraquage complètement déraisonné de la SIR après le 3ème but du PSG, que certains ont voulu fêter ? Vos agissements sont démesurés, incohérents et clairement sans discernement…Preuves de votre incompétence !

 

Il parait désormais maintenant inévitable, qu’à force de se prendre pour les rois du monde, les dirigeants du PSG seront punis un jour ou l’autre, pour toutes les mesures prises à notre encontre. Ce ne serait que justice !

A chaque fois, nous avons l’impression qu’ils ne pourront pas faire pire, mais c’est sans compter sur leur perversité qui se rapproche plus de l’acharnement que de la raison.


Mais qu'avons nous fait pour mériter un tel traitement ? Pour devenir des parias de la société, au point de faire douter notre entourage de ce que nous sommes réellement ?

Et pourtant, nous ne demandons pas la lune, si vous voulez choisir votre public, faites le au Parc, de toute façon, votre Parc de cette façon ne nous intéresse pas ! Alors, laissez-nous, profiter de notre passion en dehors de Paris, pour représenter ce qui nous rend le plus fier, c'est-à-dire nos couleurs et ce qu’elles nous ont procurées comme souvenirs par le passé.

Il est évident, que vous ne pouvez comprendre cette vision du PSG, car jamais vous ne pourrez l’intégrer, tant vous raisonnez business plus que passion.

 

Notre présence vous dérange, car elle n’est que la vérité que vous souhaitez cacher depuis maintenant 3 ans. Aujourd’hui, petit à petit, les discours changent, et même s’il est trop tard, vous n’êtes plus sous le coup de l’immunité médiatique, dont vous avez (trop) bénéficié par le passé !

L’injustice ne peut être immortelle, et tôt ou tard vous paierez pour tout le mal que vous faites !

 

Personne ne peut se rendre compte sans l’avoir vécu, de toute l’injustice que nous subissons depuis bientôt 3 ans !

Vous n’avez pas de limites, sachez que nous non plus, notre ferveur repose sur des valeurs que vous ne pouvez soupçonner, et votre répression ne pourra rien face à notre détermination.

Nous ne luttons plus pour revenir au Parc des Princes, nous luttons pour notre honneur, pour notre idéal, pour notre passion, pour notre passé, et c’est pour ça, que partout où nous déciderons d’être, que vous le vouliez ou non, nous serons là, car notre ferveur ne s’achète pas, notre passion ne s’empêche pas, notre amour ne s’oubli pas !

 

NOUS SUPPORTERS ON SERA TOUJOURS LA !


Rejoignez la page facebook

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 20:29

fumigenes-sur-louis-ii-copie-1Bien que l’actualité du moment soit cette histoire de corruption pour l’organisation de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, nous préférons évoquer d’autres sujets, qui semblent quelque peu passés inaperçus. En même temps, qui a pu croire que cette histoire de Coupe du Monde au Qatar pouvait être crédible sur la simple base d’un vote censé être basé sur la logique ? Nous savons tous comment cela fonctionne, que ce soit les JO et autres, c’est une question politique. Et loin de nous d’affirmer que les dires de « France Football » sont vrais, cela nous fait simplement sourire, notamment le fait, que dans la balance de la « transaction » était stipulé, le « rachat du PSG »…Les accusations sont très fortes, et si elles s’avéraient vrais (on ne le saura jamais), cela ne fera que prouver (encore) ce que nous disons depuis le début !

 

Bref, ce qui nous intéresse en premier lieu en dehors de cette histoire, c’est tout simplement, le report (encore) de la décision du nouveau camp de base du Paris Saint Germain FC. Novembre, décembre, puis janvier, et voilà maintenant qu’on ne sait plus, accordez le fait que ceci est quand même très incertain et surtout révélateur d’une décision future qui semble inéluctable.

Si le club avait voulu vraiment garder une certaine continuité avec son histoire, il aurait fait en sorte de boucler ce dossier au plus vite, et de travailler en étroite collaboration avec la mairie de Saint-Germain-en-Laye, partenaire historique du club de la Capitale.

Au lieu de ça, il a lancé un appel à candidature et d’autres sites yvelinois se sont proposés. Et voilà maintenant que même aucun de ces 3 sites, pourtant triés sur le volet ne contenteraient les exigences des dirigeants parisiens. Voilà même qu’on évoque l’idée de changer de département et de voir ailleurs, afin de trouver un terrain à leur convenance.

Alors oui, dans une logique mercantile et de business, ceci ne serait surement pas une mauvaise idée, mais un club de football ce n’est pas ça et ce ne le sera jamais.

Ils ne cessent de nous rabâcher qu’ils veulent travailler dans la continuité de l’histoire du club. Question de « com’ » car il est évident qu’en coulisses c’est tout l’inverse. On l’a bien vu, avec le stade et cette sombre histoire d’être là jusqu’en 2016 sans donner la suite, le mode de fonctionnement est le même pour le centre d’entrainement, tout comme il l’est aussi avec le blason, qu’en sera-t-il bientôt des couleurs ?...

Ce club ne cesse de trahir son histoire depuis le jour où il a décidé en étroite collaboration avec les autorités publiques de chasser du Parc des Princes, des fidèles supporters, que l’on a alors (et toujours) traité de tous les noms, salissant leur histoire, leur réputation, anéantissant ainsi leur passion.

 

Ces mêmes supporters qu’on a accusés de criminels, au point de demander l’intervention de la police scientifique pour les inculper, étaient la cible facile d’un système bien plus vicieux. En les chassant, sous prétexte de violence et donc de sécurité, l’idée n’était autre que d’avoir le chant libre pour pouvoir faire ce qu’ils voulaient de ce club mythique !

Et voilà qu’ils commencent à récolter les fruits qu’ils ont semés ! Depuis le temps que nous ne cessons de dire que les nouveaux pensionnaires des virages du Parc des Princes n’ont rien à voir avec la politique que le club veut instaurer, mais qu’ils sont là pour faire le nombre, et que tôt ou tard, le retour du bâton n’en sera que plus fort (hausse des tarifs, changements historiques du club etc) et qu’ils sont incapables de défendre cette Histoire que nous, nous chérissons tant, car trop aveuglés par la dimension sportive que prend le club…

Alors qu’il y a 5 ans, quasiment jour pour jour, l’histoire de la banderole faisait surface, une sorte de réplique a eu lieu lors du dernier PSG/Lille, où les spectateurs (certains) du Parc des Princes, se sont amusés à chanter « Mais ils sont où les consanguins ? » ! Bien loin de nous l’envie d’accabler ce fait, car si courant et habituel dans les tribunes, que là n’est pas notre volonté !

 

Ce que nous voulons faire comprendre, c’est qu’on nous bassine depuis bientôt 3 ans, que le Parc des Princes a changé, qu’il s’est assagi, « polissé », qu’il est non violent, qu’il est tout simplement mieux qu’avant, car il n’y a plus les « fous » qui y viennent…La preuve désormais que non, alors que la population qui compose les tribunes a bel et bien changé…Alors que se passe t’il ? On nous aurait menti ? Le nouveau Parc n’est pas si joli qu’on veut nous le faire croire ?

Plutôt que de nous en vouloir de dire que « le Parc c’était mieux avant » (parce que c’est vrai !) en nous vantant les « mérites » de ce nouveau public, voyez la réalité en face, et soyez cohérents !

 

Qu’allez vous répondre, M. Blanc, des ces insultes qui risquent de mettre le club devant la Commission de Discipline, et donc vous-même devant vos responsabilités ? Messieurs les journalistes, ne seraient-ils pas temps d’ouvrir les yeux et de voir le désastre qu’ils ont fait de ce Parc des Princes si magique ?

 

Arrêtez vos mascarades et admettez-le, OUI LE PARC C’ETAIT MIEUX AVANT, et quoique vous fassiez, cela ne changera pas !

 

Désormais, nous regardons ça de loin, et à voir toute la merde que vous ramener autour de vous, ça nous fait bien sourire, que de vous voir dans cette situation !

Et ce n’est pas aujourd’hui qu’il faut réagir, c’était il y a bientôt 3 ans, quand nous n’arrêtions pas de dire que le club était en péril face aux nouvelles mesures prises à l’encontre même de son public. TOUS COUPABLES !

 

Bref, démerdez-vous avec vos conneries, nous, notre PSG, le vrai, l’authentique, sera à jamais dans nos cœurs, et rassurez-vous, grâce à ça, on sera toujours là pour vous le prouver ! Mais ça vous le savez déjà !

 

« Allllllllllllllllllllllllllllllllllllez vous…………… »

 

Rejoignez le page facebook

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 13:39

coupe-de-france-jpg.jpgQuel meilleur symbole du football populaire que la Coupe de France ? Cette Coupe qui part d’en bas, et qui regroupe toutes les équipes de la France, de la plus basse division de District au niveau amateur à la Ligue 1 du football professionnel. Cette Coupe à la saveur si particulière qui permet de voir des exploits qu’on ne retrouve dans aucun autre sport, vous faisant passer des soirées inoubliables.

Cette coupe est tout simplement le symbole du vrai football accessible à tous !

Malheureusement, depuis trop longtemps déjà, celle-ci n’est pas respectée, pire que ça, elle se voit désormais bafouée par des retransmissions qui dépassent toute logique, juste parce que la télé a décidé de faire ci ou ça, au détriment du bon sens !

Désormais, une fois les 32èmes de finales passées, tous les matches, finales y compris se déroulent en semaine, avec le lot de problèmes que cela composent.

Nous voulons bien croire qu’établir un calendrier n’est pas chose aisée, mais dès lors que l’on décide de faire jouer des matches en semaines, mettons un peu de bon sens et évitons de faire jouer des matches à des horaires improbables, ne permettant pas au public de venir au stade, vibrer pour cette Coupe si particulière.

Un mardi à 16h00, un mercredi à 14h15, voilà deux matches programmés pour les 16èmes qui vont à l’encontre même du football populaire ! Comment voulez-vous aller au stade avec des tels horaires ? Si encore les motivations étaient écoutables, mais dès lors qu’il s’agit simplement de satisfaire les diffuseurs, nous ne pouvons l’accepter !

Il va falloir nous expliquer l’intérêt de faire jouer ces matches à des horaires improbables, surtout qu’on se demande qui pourra bien les regarder, même à la télé !

La démarche des supporters niçois est alors tout à fait honorable et compréhensible, en lançant un appel au boycott de leur match (mercredi 14h00), ils ne font qu’être logique face à la stupidité de cette programmation.

A croire que l’expérience de la Ligue 2 le vendredi soir à 18h45 ne leur a pas suffit d’exemple, il faut qu’ils continuent d’insister et de céder face à pressions télévisuelles !


Mais, messieurs de la LFP et de la FFF, le Football, le vrai, ce n’est pas ça et ça ne le sera jamais ! Vous êtes en train de tuer ce qui représentait le plus le football populaire, et cela n’a pas l’air de vous émouvoir ! Mais réveillez-vous !!!!

 

Bien plus que l’argent, le football vit chaque semaine par son football amateur qui s’exprime sur tous les terrains des samedis et dimanches, sans lui le football n’est rien, et votre football professionnel a besoin de cette masse populaire pour exister ! Aucun club professionnel n’existerait s’il n’avait pas son association amateur comme socle, alors ayez au moins un minimum de respect pour ceux qui font le football tous les jours.

Oui le football professionnel est une vitrine nécessaire, et les droits TV une ressource non négligeable, mais cessez d’être aveuglés par les €uros et revenez à la raison, et refaites du football un football accessible à tous !

A commencer par son plus beau symbole, la Coupe de France !

 

Vous n’avez pas le monopole de son succès, laissez- le s’exprimer et faîtes profiter ceux qui vous font exister chaque jour !


Le football n’est pas une marchandise que l’on vend toujours au plus bel offrant ! D’autres valeurs, d’autres intérêts en découlent, et les oublier serait une erreur qu’il serait difficile de rattraper !

 

La Coupe de France ce n’est pas la coupe de la ligue, son nom et son histoire sont bien plus importants, alors ne bafouez pas son importance et respectez la !

 

Rejoignez la page Facebook

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 21:14

auteuilEn cette période de souhaits de la nouvelle année, nous pourrions émettre le souhait de voir la situation autour du Parc des Princes et des tribunes parisiennes changer vers un retour à la normale. Emettre ce souhait nous placerait encore dans l’espoir de revenir un jour au Parc des Princes sans toutes les mesures existantes. Ce serait alors être naïf et utopiste ne serait-ce de penser que cela puisse arriver un jour.

Non ce souhait n’est pas pensable, car nous savons tous, que quelque chose s’est cassé à jamais, et qu’il est impossible de réparer ce qui a été fait, d’autant plus, que bientôt 3 ans après, les anciens abonnés du Parc des Princes, continuent de subir un acharnement démesurée dans leur simple volonté de s’afficher en tant que supporters libres du Paris Saint Germain Football Club.

 

Toutes les bonnes résolutions, toutes les bonnes intentions ne suffiraient pas à changer complètement la situation, alors plutôt que d’espérer un futur plus ensoleillé, n’est il pas préférable de prendre la résolution de ne jamais oublier ce pourquoi nous en sommes là aujourd’hui, à savoir le vrai Paris Saint Germain Football Club ?

Celui qui nous a fait rêver, celui qui nous a fait vibrer, celui qui nous a fait chavirer, celui qui nous a fait exister…

Nous ne pouvons prédire l’avenir, par contre nous pouvons nous souvenir de ce que nous avons vécu, et ça, toute la répression actuelle n’y peut et n’y pourra rien, tant qu’il y aura du monde pour se souvenir de ce qu’a été le PSG, ce qu’a été le Parc des Princes, ce qu’a été ce club !

Certains nous diront, ce PSG avec de la violence et des morts ? Nous leur répondrons que ce PSG là, ne peut et ne doit en aucun cas ce résumé à cela, et qu’il y a bien d’autres éléments à prendre en compte avant de le juger comme tel !


Oui, ce PSG, que nous considérons comme notre PSG, car il appartient à tous, respirait surement le souffre, vivait toujours dans l’instabilité, mais contre vents et marées, devant l’hostilité de la France entière, il gardait au fond de lui son identité ! Il la gardait grâce aux personnes qui luttaient corps et âmes pour que celle-ci ne soit jamais ébranlée ou même contestée. Ces personnes, cela va de Présidents historiques aux supporters abonnés des travées du Parc des Princes, qui ont tant donné pour leur club, et qui aujourd’hui s’éloignent plus ou moins volontairement de ce club qu’ils ne reconnaissent plus.

Alors, pour elles, nous ne devons jamais oublier ce passé si glorieux qui a fait de Paris une place incontournable du football européen, et nous parlons réellement de football pas que de résultats sportifs. Le football prend en compte bien d’autres choses encore qui dépassent de très loin le cadre sportif, Paris l’a prouvé à maintes reprises.

Aujourd’hui que les résultats et les ambitions sont de retours, on aurait tendance à tout oublier ? De quel droit ? On n’achète pas une réputation qu’à coup de trophées, on l’obtient par la façon dont on fait fonctionner son club, toute composante comprise, supporters compris.

 

2013, sera une année de plus qui nous éloignera de notre stade, de notre club, de notre passion, alors tâchons de ne jamais l’oublier comme nous l’avons connu et continuons de vivre en son honneur et sa réputation, celle que nous défendions alors, quand toutes les deux semaines, voire toutes les semaines, nous étions prêt à tout donner pour lui !

 

Ce Paris Saint Germain Football Club ne ressemble peut-être plus à celui que nous avons tant aimé, mais celui là n’a que 2 ans et vocation à changer encore plus dans l’avenir, le notre, le vrai, l’authentique, l’historique a atteint la quarantaine, et notre devoir est de ne jamais oublier ce qu’il a été au cours de ces 40 années, à vivre dans le malheur ou dans la gloire…

 

Ce PSG là c’était quelque chose non ?


Rejoignez la page facebook

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 11:44

Logo PSG 1996

Ce titre laisserait croire que nous tombons seulement aujourd’hui d’un arbre dont la chute fait mal, très mal. Détrompez-vous, ce titre aurait pu être utilisé à chaque fois que les dirigeants du PSG bafouaient l’histoire du club et à vrai dire depuis deux ans, autant dire que les occasions ont été fréquentes…

La dernière nouvelle du moment, un changement de logo…

Alors restons prudents, car c’est « Le Parisien » qui a sorti l’info, et il n’est pas dit que les dirigeants du PSG aient laissé filer l’info pour pouvoir tester la réaction de l’opinion publique quant à cette idée de changement de logo.

Ils n’ont pas du être déçu, tant les réactions ont été négatives, rares ont été ceux qui ont pu apprécier cette idée de changement de logo.

Alors soyons réalistes, sur la plupart, ce qui dérange c’est la « gueule » du logo annoncée par « Le Parisien », réalisant un tendancieux raccourci avec les couleurs de l’ennemi juré. Mais pour eux le principe du changement de logo, au fond, ça les dérange pas plus que ça. Il leur suffirait de sortir un logo super design pour faire l’unanimité.

Notre idée sur ce logo présenté est simplement que ce soit une sorte de « canular » permettant de mesurer la sensibilité des gens. Montrons-leur le logo le plus moche, comme ça ils seront contents de voir l’officiel….technique, piège dans lequel l’opinion publique et le supporter de base du « PSG » apprécierait…

Par contre si la version du « Parisien » s’avère être véridique………

 

Mais avant de tirer des plans sur la comète, inquiétons-nous simplement que les dirigeants du club aient simplement l’idée, l’intention, la réflexion de se dire, et « si on changeait le logo ? ». Ne serait-ce que cette idée est une atteinte grave à l’histoire et à l’identité du club de la Capitale.

La volonté de mettre en avant Paris et en retrait Saint Germain semble par contre elle plus que souhaitée, ce qui aiguise notre colère. Ces deux là vont forcément ensemble, et oser les séparer, c’est cracher à jamais sur l’histoire du club.

Alors quand cette idée leur vient en tête, ils ne trouvent pas mieux que de confier la tâche à un homme qui lui, clairement, s’en fou de cracher sur l’histoire du club, limite qu’il l’assume même. Cette personne, c’est Michel Mimran, directeur du service marketing, récemment mis en avant pour une histoire de stagiaire, mais il y a quelques mois pour être le responsable principal aux animations du Parc des Princes….C’est dire !

 

Et tout ça commence à faire beaucoup, beaucoup trop ! Le stade, le centre d’entrainement, le naming et maintenant le logo ? Bientôt ils s’attaqueront au nom, aux couleurs…Et même si aujourd’hui il n’y a pas (encore) de changement sur tous ces points, il est évident que ce sont des réflexions qu’ils mènent, et rien que d’avoir l’idée de le faire est indigne de l’histoire du club !

Notre idée ne changera jamais, nous le répétons depuis deux ans, mais le plan « TousPSG » était destiné à toute cette mascarade, virer les fidèles du club, garants de son identité, pour pouvoir en faire son propre jouet, quitte à renier toute son histoire….

Imaginez une seule seconde toutes ces histoires de changement des fondements du club il y a 3-4 ans ? Impossible !!! Et de part cette pensée, vous comprendrez alors très vite le pourquoi du comment…

Diviser pour mieux régner ? Eradiquer pour dominer ? Anéantir pour contrôler ? Voilà leur crédo, et malheureusement, aujourd’hui, n’avons que nos yeux pour pleurer…

Au point de souhaiter que tous leurs désirs soient réalisés, que le club, notre club, change de nom, de couleur, de stade, de blason, pour pouvoir tirer un trait définitif sur cette plaie béante en nous, qui ne se refermera sans doute jamais…Ce PSG là, il n’y a que son histoire, nos souvenirs, notre nostalgie qui nous font tenir debout, car depuis deux ans, ce club n’a plus grand-chose à voir avec notre vision du football et de notre passion de supporter…Et pourtant nous restons là, debout, pour ne jamais abandonner l’idée que nous avons de lui, celui d’un club à l’identité à part, capable du pire comme du meilleur, mais toujours fidèle à son histoire…Et quand ils osaient s’attaquer aux symboles, nous étions là pour défendre cette honneur ! Aujourd’hui qui peut le faire ? Qui peut se prétendre suffisamment fort pour le faire ?

Certains que l’on n’a pas entendus en 2010, se réveillent aujourd’hui pour dénoncer ces idées, tout comme c’était le cas pour le Parc. Mais où étaient-ils en 2010 quand les abonnés bafoués en prenaient plein la gueule ? C’est à ce moment là qu’il fallait réagir, car dès cette époque nous soulignions les réels intérêts du soi-disant « plan Leproux » ! Nous savions pertinemment qu’il ne s’agissait pas d’un plan sécuritaire, mais uniquement de business, dont l’intérêt principal était de réduire à néant le contre-pouvoir des supporters des virages.

La preuve en est qu’aujourd’hui ils ont réussi leur coup, et que le PSG que nous aim(i)ons tous est en train de disparaitre, sans que quelqu’un puisse y faire quelque chose.

Ils ont volé notre passion, aujourd’hui ils achètent votre silence !

 

« Un monument meurt en silence », quel coup d’œil à l’époque qui malheureusement s’avère véridique tant depuis deux ans ils insultent constamment l’histoire du PARIS SAINT GERMAIN FOOTBALL CLUB, le vrai, l’unique !

 

Nous n’éprouvons pour eux que du dégoût, de la colère et de la haine ! Car en plus de cracher sur l’identité parisienne, ils ne cessent de collaborer avec les autorités pour continuer d’appliquer leur politique drastique de supporters, bafouant au passage les libertés fondamentales inscrites à la déclaration des Droits de l’Homme !

Mais le PARIS SG FC ce n’est pas eux et ca ne le sera jamais, car le vrai PSG, l’authentique club de la Capitale, l’institution est plus forte qu’eux, plus forte que ces personnes avides de pouvoir et d’argent !

 

Notre mentalité n’a pas de limites, rien ne vous permettra d’y toucher, ni même votre business, ni même vos changements !

 

Nous sommes les garants de l’identité PSG, forgée dans la douleur par les anciens qui ont fait de Paris et du Parc des Princes, une place forte du football européen à la réputation mondiale !
Vous osez toucher à ce symbole, tôt ou tard vous le paierez et vous échouerez, car il n’y a pas plus fort que l’âme de ce club ! Pour elle nous nous battrons, avec nos armes !

 

Vous ne méritez rien d’autre que notre mépris !

 

Supporter à jamais du vrai Paris Saint Germain Football Club !

 

Rejoignez la page facebook

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact