Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 11:33

2012-07-04-Nantes-poiré-sur-vie-1

Ca y est, après une trêve de deux mois, les championnats de L1 & L2 ont repris leurs droits !

Nous ne sommes encore qu’au mois d’aout, que déjà plusieurs polémiques dans le monde des tribunes ont été constatées.

 

Retour sur les points principaux qui alimentent l’actualité des supporters de l’hexagone.

 

- Le plus gros dossier et le plus chaud est sans conteste, la situation de la Ligue 2 et ses horaires à 18h45 le vendredi soir…Une honte, un irrespect total envers l’ensemble des supporters de L2, qui du coup, sous l’impulsion des groupes Ultras, se sont regroupés derrière un collectif « SOS LIGUE 2 », que nous soutenons et encourageons dans cette lutte face aux prérogatives financières de la LFP et du groupe BeIn Sport. Ils demandent d’ailleurs le Boycott de cette chaine, qui met en péril les stades, bien couvert par le mercenaire Frédéric Thiriez, qui continue de dénigrer le mouvement supporter.

D’un côté, le Président de la LFP, nous assène d’explications financières, en précisant que sans « BeIn », les clubs de L2 seraient à la dérive dans leurs budgets, et de l’autre Charles Biétry, Directeur de la chaîne en question, affirme que cela permettra à un autre type de public de venir au stade, notamment les enfants…

On croit marcher sur la tête, devant de telles argumentations. Encore une fois, ils ne veulent assumer la démarche mercantile de leur action, et se cache derrière des explications insuffisantes, qui sont finalement irrespectueuses de ceux qui ne demandent qu’à supporter leur équipe au stade...

D’ailleurs, après deux premières journées jouées sur des horaires « classiques », la 3ème a bien eu lieu à 18h45. Les chiffres sont tombés, la fréquentation est en baisse. Mettons tout de même un bémol, nous sommes encore en période estivale, il faudra vérifier ces chiffres au mois de Septembre.

Nous vous invitons donc à soutenir le collectif « SOS Ligue 2 » dans sa lutte. Une lutte qui demande d’ailleurs très logiquement à ce que les matches de football soient joués le samedi, permettant ainsi à un maximum de personnes de pouvoir assister aux matches dans les stades.

 

Lien du site de « SOS Ligue 2 »

 

- L’autre actualité des tribunes concerne les « 4 objectifs prioritaires pour contrer les hooligans », présentés par « Le Parisien » (Lien)

Tolérance zéro pour les actes racistes, surveillance renforcée contre l’introduction de pétards et fumigènes, lutte accrue contre les « fights » et suivi soutenu des Interdits de Stade. Les voilà ces 4 objectifs prioritaires, définis par la Division Nationale de Lutte contre le Hooliganisme, dirigée par Antoine Boutonnet. Comme vous pouvez le voir, dans ces 4 objectifs, il n’est aucunement question de dialogue, de prévention et de responsabilisation, mais uniquement de répression…Comme toujours, les autorités publiques préfèrent punir que prévenir, rendant ainsi leur action plus médiatique permettant à l’opinion publique de croire qu’ils agissent. Mais ne serait-ce que dans l’intitulé de ces 4 objectifs, on parle de hooligans, alors que réellement, dans le texte, un seul des objectifs concerne réellement ce qu’on peut nous, appeler hooligans, à savoir ce qui concerne les « fights ». Mais non, le mot « hooliganisme » fait tellement peur et vendre, qu’on l’utilise à toutes les sauces. Ce pourquoi, toute personne raciste, qui fume des substances illicites, ou qui balancent des pétards, est assimilé par les autorités et la DNLH comme un hooligan, alors que la définition pure de ce terme dans le milieu des tribunes n’a rien à voir avec tout ça.

M. Boutonnet, n’a pas compris ! Il ne peut être crédible tant qu’il ne fera pas preuve de cohérence à ce niveau là. Il est quand même censé être le spécialiste de ces questions de problèmes dans les stades, ce qui fait relativement peur, quant à l’avenir de nos tribunes.

Rappelons quand même qu’en octobre 2010 a été réalisé un « livre vert du supporterisme », principalement rédigé par le sociologue, lui spécialiste, Nicolas Hourcade, et que depuis il n’en a jamais été question par les autorités, alors que ce livre vert, présente qu’il faut se baser également sur un dialogue pour pouvoir améliorer la situation dans les stades.

Il est donc clair, que leurs objectifs ne concernent aucunement le dialogue, mais que leur seul et unique but, c’est « zéro groupe ultras en 2016 ».

 

Et de semaines en semaines, ils font tout pour y arriver. Retour sur les récentes décisions prises pour empêcher le mouvement ultras de s’exprimer en France…

 

- Du jamais vu, à l’occasion du match Lille/PSG du 2 septembre prochain, qui tombe en même temps que la braderie de Lille, seuls les spectateurs qui sont, soit abonnés au nouveau stade de Lille, soit VIP, ou bien encadrés par le déplacement PSG, pourront assister à ce match. La raison ? Empêcher les supporters parisiens de faire le déplacement par leurs propres moyens, les autorités étant incapables de gérer 1 ou 2 centaine(s) de parisiens, alors que ce jour là des millions de personnes se rendront à Lille pour la braderie. Cette mesure pénalise une fois de plus des innocents, en premier lieu des lillois, qui n’ont rien demandé à personne. Nous y reviendrons plus en détail bientôt.

- Les supporters Montpelliérains ont été contraints de faire une grève des encouragements à l’occasion de leur premier match de la saison, en raison d’une interdiction par leur club, de réaliser un « Tifo » célébrant le titre passé récompensant ainsi leurs joueurs. La raison ? Des soi-disant craintes de fumigènes. Là encore, on croirait marcher sur la tête ! Sans rentrer dans le fantasme de l’impact des supporters sur les résultats, peut-on affirmer que Montpellier aurait été champion sans ses supporters ? Nous en doutons…

- Le naming du nouveau stade de Nice appelé « Allianz Riviera » qui ne semble pas faire l’unanimité auprès des supporters niçois, et qui l’ont d’ailleurs fait savoir lors du premier match ce samedi. Relançant ainsi la polémique autour des naming des stades de football, bien qu’il faille être réaliste, et qu’un juste milieu doit être trouvé. Ce que les supporters niçois ont semblé réclamer, sans être écoutés…une fois de plus. Supporter, acteur essentiel dans le monde du football, mais rarement écouté et entendu.

 

Et surement plein d’autres dossiers en attente ou en prévision qui vont continuer d’alimenter l’actualité répressive des stades de football. Les temps sont durs pour les supporters de football, qui risque d’en baver pour les saisons à venir.

 

Face à l’argent, il est difficile de lutter, mais notre motivation est sans limite !

 

Business et répression face à la ferveur populaire !

 

Liberté pour les Ultras !

 

Rejoignez la Page Facebook

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact