Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 12:08

425988_362759583745713_123876184300722_1164826_658652434_n.jpgEn lisant ce titre, on pourrait penser que ces deux adjectifs jouissent de la même signification, et ce serait surement vrai si ils ne s’appliquaient pas à l’actualité des tribunes parisiennes. 


En effet, depuis l’instauration du plan « TousPSG » en mai 2010, les supporters historiques du Parc des Princes, à qui on a retiré les abonnements, sont clairement des personnes non désirées dans l’entourage du club de la Capitale. Et pour le faire comprendre, il n’a pas fallu de beaucoup de temps aux dirigeants de l’époque pour le laisser entendre. Communication catastrophique, actes et faits indignes, déclarations mensongères, tout est alors bon pour faire intégrer à l’opinion publique que ces supporters abonnés et passionnés ne sont plus la bienvenue au Parc des Princes. En témoignent, le manque de considération à leur égard de la part des dirigeants du PSG alors que ces derniers prônent la volonté d’adopter une attitude irréprochable. En résumé, pas un mot de remerciement dans la lettre de Robin Leproux leur signifiant la fin de leurs abonnements, aucune offre permettant à ces anciens abonnés de revenir de façon « avantageuse » au sein du Parc en récompense de leur fidélité passée (en dehors d’une offre indigne pour le PSG/OM qui risquait de voir les marseillais venir faire la loi au Parc..entre temps, le ministère a contribué à enlevé cette épine du pied), bref, le message était alors très clair, non vous n’êtes pas souhaités et désirés au Parc des Princes…

De ce constat, il aura fallu attendre plusieurs mois pour que la Résistance Parisienne s’organise. Au départ, et pendant de nombreux mois, l’attitude affichée et souhaitée était celle de l’exemplarité, afin de prouver que tous ces anciens abonnés n’ont rien à se reprocher, et que ce qu’ils demandent, n’est autre que de supporter ce club librement, avec un système de billeterie classique. Cette option a duré quasiment une saison, même avec l’instauration de ce qui a été appelé « contre-parcage », l’idée est certes de revendiquer, mais surtout de montrer pattes blanches. Malheureusement, face à la désinformation, au manque de relais, au manque de débats pertinents, l’ensemble de ces actions « gentilles » se sont avérés pour le moins inefficaces…peut-être en dehors des fameux « contre-parcages » qui ont vu la réouverture des parcages pour mieux contenir cette foule de contestataires. Mais il faut alors y voir un point intéressant dans cette ré-ouverture des tribunes visiteurs aux supporters « indépendants », qui dit dérangement, dit à priori changement…

C’est alors que le Paris Saint Germain Football Club va basculer dans une nouvelle ère. L’arrivée des Quataris semblent dans un premier temps redistribuer les cartes, et l’attitude des supporters résistants devient quelque peu ambigus. On ne sait pas sur quel pied danser. Dès lors, des soit disant « promesses » voit le jour et de nouvelles rencontres avec les dirigeants ont lieu, sans pour autant faire évoluer la situation.

Face au constat alors évident de l’ambiance catastrophique du Parc des Princes, ces nouveaux dirigeants, souhaitent changer les choses. C’est alors que Jean-Claude Blanc rencontre l’ensemble des acteurs ayant fait de la situation au stade. Il informe alors les supporters, qu’il allait essayer de discuter avec le cabinet du Ministère de l’Intérieur, d’un éventuel changement du système de billeterie. Le message est compris, et les supporters adoptent alors une attitude commune de compréhension et de bonne tenue, espérant ainsi que cela joue en leur faveur.

Il n’en sera finalement rien, JC Blanc se voyant signifier un « Non » catégorique du Ministère pour une évolution de la billeterie, et c’est alors que de nouvelles mesures vont êtres initiées par le service marketing du PSG, devenu alors nouveau responsable de l’ambiance du Parc des Princes...Favorisation à l’intervention d’une association politisée au sein du stade, gadgets et animations dignes d’un match américain, le vase est plein pour tous les supporters historiques, qui voient en ces mesures un manque de respect de plus (si seulement c’était le premier…) envers l’histoire de ce stade mythique.

Faire l’effort de contacter le Ministère pour demander une évolution possible était une bonne chose, se voir signifier un « non » était prévisible, cela ne justifie néanmoins, en aucun cas la prise de telles mesures afin de relancer l’ambiance au Parc des Princes. Monsieur Blanc, n’abandonnez pas trop vite !

 

Dès lors, cet affront de plus de la direction du PSG, ne passe plus auprès des supporters résistants (certains peuvent voir ça comme de la naiveté, d’autres comme de l’espoir, là n’est pas le débat), il faut alors changer radicalement d’attitude, et cesser toutes concessions possibles.

A peine une semaine après l’annonce de la prise de pouvoir de « SPORTITUDE » au Parc des Princes, la « Résistance Parisienne » s’organise dans une mission dérangement maximum.

Fumigènes, bombas remplacent bien plus efficacement les revendications orales habituelles, et le club réagit dans la foulée en suspendant les parcages visiteurs jusqu’à nouvel ordre, au passage nous attendons toujours le communiqué de la part du club signifiant et expliquant une telle décision.

Sur le modèle d’une action réalisée fin 2010 avec prise de position au sein des virages aléatoires, afin de montrer la facilité déconcertante pour détourner ce plan sécuritaire soit-disant infaillible, les contestataires ont pris place là encore en virage à l’occasion de PSG/Ajaccio de dimanche dernier. Annonce sur les forums publics, il n’est plus question de se cacher d’une telle venue, le club est quoiuqu’il arrive au courant. Ce n’est pas un mal, car dès lors celui-ci revoit tout son plan d’organisation et de marketing ambiance NBA. Absence de sonorisation, jeu de cache-cache de la part de « SPORTITUDE », bref on revient à une ambiance digne de ce nouveau Parc, mais indigne de son histoire pour autant, à savoir un silence évident, et un public versatil en fonction du résultat. Le tout agrémenté de revendications audibles et lisibles qui seront parvenus aux oreilles des dirigeants et autres bien-pensants.

De plus, c’est un dérangement évident pour les supporters qui prennent place au stade. Car le but n’est pas forcément de rallier une masse à soit, mais tout simplement de casser la dynamique hoolywoodienne dans laquelle s’est engoufré le service marketing du PSG, et pour cela, tous les moyens sont bons et être indésirables figure en tête de la nouvelle liste des résistants.

 

Et c’est finalement la preuve et l’explication du pourquoi du comment à l’instauration du plan « TousPSG ». Ils ont fait de nous des personnes non désirés au stade, par peur de nous voir désagréables, nous en sommes devenus volontairement des indésirables, seul moyen de pression dans notre société actuelle…

Soyez gentils et rien ne se passe, devenez dérangeant et on parlera de vous….Logique absurde, mais malheureusement réaliste…

 

Le message est donc passé, sachez qu’il n’est pas prêt de s’arrêter. Que ceux qui vont au stade et qui sont déçus d’une telle attitude, comprenez bien l’historique de toute cette lutte, la preuve en est que c’est en les dérangeant qu’ils réagissent…

 

Vous avez fait de nous des in-désirés, nous en sommes devenus des indésirables venus vous perturber dans votre monde de bisounours…

 

Rejoignez la Page Facebook

Partager cet article

Repost 0
Published by Supporter
commenter cet article

commentaires

stephane 06/03/2012 16:47

Merci pour cet article.

En espérant te lire de nouvelle fois,
Et que tes articles pertinents soit lu par le plus grands nombres de "spectateurs" à défaut de nos supporteurs ...

Supporter 06/03/2012 15:45

Tu fais bien de parler des stades européens, et je vais te prendre pour exemple le modèle Allemand.
Si seulement, on avait le 1/10ème de leur intelligence et de leur logique en termes de sécurité, bien qu'il y ait là aussi une répression, on n'en serait peut être pas là en France.

Pourquoi tu viens tout confondre en nous parlant de la dimension sportive, quand nous on te parle de réalité des tribunes, qui est une réalité pour le PSG, pour preuve du mal qu'ils se donnent pour
donner une ambiance artificielle.
Si toi ça te botte de te faire manipuler par des associations politisées, c'est ton souci hein, nous on "s'amuse" à le dénoncer.

Si tu crois que pour le club ces indésirables sont rien, va leur demander comment ils sont à chaque fois qu'ils apprennent qu'on est dans le secteur ;)

Enfin, poses des questions en rapport avec l'article la prochaine fois, là on tombe dans le cliché basique qu'on a débattu depuis plus d'un an ici même.

Merci

Bisounours 06/03/2012 15:18

Bisounours toi même!
Le discours de certains, à base de "c'était mieux avant" et "il faut souffrir pour être un vrai supporter" (cf. "une femme doit accoucher dans la souffrance) me ferait doucement rigoler s'il
n'était pas symptomatique d'une bêtise profonde.
C'est peut-être un scoop pour certains : la place en tribune appartient le temps d'un match à celui qui la paye. Ouahou !!! incroyable !! T'as beau être venu 10 ou 20 ans de suite, maintenant si tu
restes chez toi à pleurer ta nostalgie, tout le monde s'en tape ! t'es rien pour le parc, pour le PSG, pour Paris, t'as peut-être craqué des fumis à Sedan en 1998, mais maintenant t'es RIEN.
Les bisounours voient la réalité mieux que toi, regarde les stades en Europe, ça a changé sécurité oblige.
Alors soit t'acceptes l'arrivée du Quatar, des stars, de la tune, donc de l'engouement populaire qui va avec, soit tu restes dans ton coin à te pignoller sur "avant" et tout le monde s'en tape, le
stade sera rempli, le jeu sera beau, les spectateurs seront contents.
Un bisounours

Adrien 06/03/2012 12:22

Et encore ... moi j'ai pas eu de lettre pour éventuellement me réabonner dans une autre tribune !!! Par contre leurs pubs à la c** ça oui ...

Présentation

  • : Le blog de supporter.over-blog.com
  • Le blog de supporter.over-blog.com
  • : Vision différente du monde des tribunes françaises, qui font l'objet de nombreuses remarques autour des violences autour des stades de football. Volonté d'apporter une vérité, en apportant des éléments précis.
  • Contact